Now Reading
Éducation dans le monde : L’UNESCO sonne l’alarme

Éducation dans le monde : L’UNESCO sonne l’alarme

«Il est nécessaire que les systèmes éducatifs prêtent attention aux préoccupations environnementales». C’est ce que le dernier «Rapport mondial de suivi sur l’éducation» (Global Education Monitoring Report, GEM) de l’UNESCO a relevé. Il a aussi constaté que dans les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), près de 40% des élèves de 15 ans n’ont que des connaissances élémentaires des problématiques environnementales.

Intitulé «L’éducation au service des peuples et de la planète», le rapport de l’UNESCO montre que «dans la majorité des pays, l’éducation est le meilleur indicateur de la sensibilité à la question du changement climatique, les programmes scolaires de la moitié des pays du monde ne mentionnent pas explicitement le changement climatique dans leur contenu».

Pour l’UNESCO, «il y aurait un demi-siècle de retard par rapport à la date butoir de 2030 fixée pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD)». De ce fait, le document qui indique qu’il est nécessaire d’accélérer les progrès dans le domaine de l’éducation, relève qu’au rythme actuel, il est difficile d’atteindre les objectifs fixés. L’éducation devrait aussi se poursuivre en dehors des murs de l’école, au sein des communautés et au travail, tout au long de l’âge adulte.

Près 40% de la population mondiale, selon l’UNESCO, suit un enseignement dans une langue qu’elle ne comprend pas. Le Maroc en fait partie, vu la crise du secteur de l’enseignement.

Lire aussi

Par ailleurs, la directrice générale de l’institution onusienne, Irina Bokova, souligne que «dans 22 pays d’Afrique subsaharienne, les régions dans lesquelles le niveau d’instruction moyen est très bas ont 50% de risque de connaître un conflit dans les 21 années à venir».

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés