Now Reading
Échanges extérieurs. Les mauvais chiffres du déficit commercial

Échanges extérieurs. Les mauvais chiffres du déficit commercial

Les résultats préliminaires au titre de l’année 2018 font ressortir une hausse des importations (+40,6 MMDH) plus importante que celle des exportations (+25,4 MMDH), ce qui se traduit par une hausse du déficit commercial de 15,2 MMDH, selon les données de l’Office des changes. Après un accroissement de 6,7% en 2017, les importations augmentent de 9,3% en 2018 (478,7 MMDH contre 438,1 MMDH). Cette évolution s’explique principalement par l’augmentation de la facture énergétique (+12,8 MMDH, soit l’équivalent de 31,5% de la hausse totale des importations).

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés