Now Reading
Dyson. Clap de fin pour le projet automobile

Dyson. Clap de fin pour le projet automobile

Diversifier une activité n’est pas toujours chose aisée. Cela, même lorsque l’entreprise est brillante, florissante et qu’elle dispose d’une ingénierie de masse. C’est le cas de la société britannique Dyson qui compte 500 ingénieurs et qui, après être passée de l’aspirateur au séchoir à cheveux en transitant par les sèche-mains et les purificateurs d’air a entrepris de se lancer dans l’automobile, 100% électrique s’entend.

Or, après 3 ans de travaux et bien qu’il ait consenti un budget initial de 2,5 milliards de livres pour le développement de ce véhicule portant le nom de code N526, James Dyson se voit contraint de renoncer à ce projet. Un abandon que le milliardaire britannique de 73 ans a expliqué cette semaine dans un entretien accordé au journal britannique The Sunday Times. On y apprend qu’au-delà de divers facteurs économiques dont le Brexit ou même le ralentissement économique dû au Covid-19, l’automobile Dyson n’aurait, semble-t-il, pas été rentable à cause de son prix. Celui-ci devait être au minimum de 170.000 euros pour rendre le projet viable.

Tenue dans le plus grand secret, la silhouette du véhicule prototype a enfin été révélée pour la circonstance à travers une photo prise dans les locaux de l’usine et en présence du fondateur de la marque. Elle montre un SUV au profil bas, au vitrage latéral cintré et à porte-à-faux courts. Dans cette même sortie médiatique, James Dyson révèle quelques spécifications techniques intéressantes sur ce SUV long de 5 mètres, fort d’un habitacle à 7 places et surtout, d’une impressionnante autonomie de 965 kilomètres !

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés