Maroc

Droits de l’Homme : Le département de Hassad relève l’impartialité du rapport américain

Pour le ministère marocain de l’Intérieur, le dernier rapport du Département d’État sur les droits de l’Homme au Maroc est «véritablement scandaleux», passant de l’approximation de l’information à son invention.


En réaction au contenu du rapport du Département d’État de cette année, publié le 13 avril 2016, le ministère de l’Intérieur a expliqué, dans un communiqué, que «depuis quelques années, le gouvernement marocain n’a cessé d’attirer l’attention des autorités américaines sur le manque de rigueur et le caractère biaisé et décalé des réalités du rapport du Département d’État sur les droits de l’Homme».
En effet, «le Maroc ne peut accepter que l’on «fabrique» des faits, que l’on «monte» de toute pièce des «cas» et que l’on fomente de fausses allégations pour des motivations politiques obscures».

En raison de son caractère foncièrement subjectif et particulièrement préjudiciable, ce rapport a fait l’objet, au cours des dernières semaines, de réunions entre le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad et l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, Dwight Bush.

Par ailleurs, des séances de travail techniques ont, également, été tenues entre les départements marocains compétents et les membres concernés de l’ambassade américaine.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer