Maroc

Drame de Bouknadel. Le conducteur libre.. ses avocats cherchent à l’innocenter

 
Le conducteur du train, dont le déraillement avait fait sept morts et 125 blessés mi-octobre dernier à Bouknadel, a été reconnu coupable d’homicide involontaire mais devait être libéré mercredi, rapporte l’AFP selon son avocat.
 
Le verdict a été rendu mardi soir par le tribunal de première instance de Salé, a déclaré Chaouki Ajana, un des avocats du conducteur.
 
Le tribunal a condamné l’accusé à cinq mois et cinq jours de prison ferme pour homicide involontaire, rappelle son avocat. Incarcéré le 23 octobre, il devrait être libéré ce mercredi.
 
La défense fera néanmoins appel: « on va demander qu’il soit innocenté. S’il y a une responsabilité, elle doit être partagée », a déclaré Ajana.
 
Après l’accident produit le 16 octobre à une vingtaine de kilomètres au nord de Rabat, au niveau de la commune de Sidi Bouknadel, le conducteur, gravement blessé, avait été placé en détention.
 
« L’excès de vitesse » du train, qui a atteint les 158 km/h à l’endroit de l’accident au lieu de la limite maximale autorisée de 60 km/h » sur une partie aiguillage est « la cause du déraillement », avait affirmé le parquet au lendemain du drame.


 

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page