Éco-Business

Dislog : voici le nouvel organigramme du groupe !

Le groupe présidé par Moncef Belkhayat ouvre une nouvelle page de développement. Il prend le virage de l’industrie en entérinant le rachat de Fater Maroc opérant dans la production d’eau de Javel. Le groupe a également mis en place une nouvelle structure organisationnelle qui permettra l’autonomisation de ses activités et le renforcement de sa gouvernance et de son management. 

C’est acté ! Fater Maroc est entrée dans le giron de Dislog Group. La transaction opérée le 14 février 2020 à Rome entre le groupe présidé par Moncef Belkhayat et Fater Italie est aujourd’hui entérinée. Une célébration digne de l’évènement a donc été organisée par Dislog Group au sein de l’unité industrielle basée à Mohammédia pour marquer le début d’une nouvelle ère de croissance. «Nous sommes très heureux d’avoir été choisis parmi plusieurs candidats afin de reprendre les commandes de Fater. Notre projet consistera donc à faire grandir cette usine en intégrant au sein de ce beau complexe industriel plusieurs lignes de productions supplémentaires sur les produits d’entretien de maison permettant de créer 110 emplois additionnels». Les mots prononcés par Moncef Belkhayat dans son allocution à cette occasion plantent le décor du cap que s’apprête à prendre l’entreprise. Une vision ambitieuse pour l’homme d’affaires qui connaît bien les rouages de cette activité. «C’est pour moi un retour aux sources dans la mesure où je faisais partie de l’équipe qui avait lancé la marque «Ace» du temps où j’étais jeune collaborateur chez P&G», a commenté Belkhayat. Pour rappel, c’est en février dernier que Dislog Group avait annoncé la signature d’un accord avec Fater Italie permettant à Dislog Food SA, ceci sous réserve de l’obtention de l’accord des autorités de la concurrence, l’acquisition de 100% de la société Fater Maroc, leader national de la production d’eau de Javel. «L’acquisition de Fater nous donne une perspective beaucoup plus importante en termes de développement industriel du groupe dans le sens où Fater est une unité de production qui dispose d’une marque de renommée importante sur le marché marocain», nous explique Mohamed Ali Tazi, administrateur directeur général de Dislog Food et nouvellement nommé DG du pôle Industrie du groupe, lequel ajoute que «la politique d’intégration industrielle de Dislog group vient à point nommé avec la nouvelle politique de réindustrialisation de notre pays. Dans les 12 mois à venir, nous allons lancer 6 nouvelles lignes de production dans les biscuits et produits d’entretien permettant de créer un total de 700 emplois». À noter que la transaction du rachat de Fater a été finalisée pour une valeur de 232 MDH. Pour inaugurer une nouvelle étape de croissance, Fater devient DMI Hygiène Solutions. Le rachat de Fater Maroc s’inscrit dans le cadre d’une remise en l’état d’une structure industrielle, qui a été réduite à la production d’eau de Javel. Sur le site de l’entreprise, le drapeau italien a cédé sa place au pavillon marocain et le programme de développement industriel de Fater est déjà acté. DMI Hygiène Solutions aura comme vocation de développer des produits de grande consommation et notamment les produits d’hygiène. Le groupe prévoit un investissement global de 400 MDH. Un Plan d’investissement a aussi été mis en place et concerne notamment l’acquisition de nouvelles machines et le lancement de nouvelles lignes de production dans les prochains mois. La naissance de DMI Hygiène Solutions représente non seulement la reprise d’une marque connue et reconnue au niveau national, en l’occurrence «Ace» mais surtout l’entrée de plain pied dans un nouveau segment de business : la production industrielle.


Une nouvelle organisation
Depuis sa naissance en 2005, Dislog Group et sa maison mère H&S Invest étaient reconnus dans les métiers de la distribution et la logistique en proposant des services à 360 degrés sur l’ensemble de la chaîne de valeur logistique, commerciale et marketing pour les produits de grande consommation. Un bout de chemin a été parcouru depuis : Dislog change de vocation et devient accélérateur de ses propres marques en compagnie des marques de ses partenaires. Il a développé des partenariats durables avec des multinationales et groupes marocains leaders. Ainsi, Dislog Group est le distributeur des marques Tide, Ariel, Pampers, Head & Shoulders, Coty, Gillette, Ace, Duracell, Aïcha, Dari, Mars, Snickers, Kellogg’s, Pringles, Miyaz, Selman, Samar, Carte noire, Duracell, Fine, Freska…Le groupe prend aujourd’hui le virage de l’industrie lui permettant d’initier une intégration en aval pour développer une offre à 360° sur l’ensemble de la chaîne de valeur logistique des produits de grande consommation. Pour ce faire, Dislog Group a déjà finalisé son plan de réorganisation annoncé en juin 2019 et ceci à travers le renforcement de ses fonds propres par une levée de fond de 240 MDH auprès de SPE capital. Le groupe s’est aujourd’hui organisé en cinq pôles (distribution, E-commerce & digital, communication, presse et industrie), chapeautés par cinq directeurs généraux. Dans le détail, Mehdi Bouamrani dirige le pôle Distribution, Mohamed Ali Tazi prend la gestion du pôle industrie, Ismaël Belkhayat dirige le Pôle E-Commerce & digital, Bassel Mneimneh prend en charge le pôle Communication et Adil Besri s’occupe du pôle Presse. L’objectif de la nouvelle structure organisationnelle est l’autonomisation des différents pôles. «En procédant ainsi, le groupe permet à ces 5 pôles de gérer leur propre développement sans problématiques de concurrence ou de partenariats qui pourraient pénaliser l’activité d’un pôle par rapport à un autre», explique Mehdi Bouamrani, administrateur directeur général du pôle distribution. D’autre part, le groupe a annoncé la nomination de Ghislaine Benlamlih en tant que VP exécutive et DG ainsi que celle de Mehdi Bouamrani et Jean-Pierre de Montalivet en tant qu’administrateurs siégeant. Ouiame Bakhat a, quant à elle, été nommée secrétaire du groupe. «Je suis ravi de voir que notre plan de réorganisation est aujourd’hui abouti. En mois d’un an, nous avons renforcé nos fonds propres, consolidé nos acquis sur le pôle distribution, initié notre présence à l’international puis finalisé notre virage industriel», commente Moncef Belkhayat. Quid de la prochaine étape ? Le groupe continue sur sa lancée et lorgne déjà vers de nouvelles niches de business à fort potentiel. «Dans les semaines qui suivent, nous allons continuer les acquisitions de sociétés dans le secteur des produits de grande consommation», nous confie avec assurance Belkhayat. Ce n’est pas tout puisque Dislog compte opérer «un focus particulier sur notre plateforme E-commerce Chari.ma dans le but d’en faire un succès national», annonce également le président du groupe. Notons que dans le cadre de sa vision «Cap 2025», Dislog continue son développement dans les projets liés à la logistique, l’industrie, le digital et le E-commerce à travers Chari.


La fondation Dislog à la recherche de porteurs de projets

La Fondation Dislog Group, dirigée par Ismaël Belkhayat, est dotée d’un budget de 10 MDH étalé sur les 5 prochaines années. Elle aura pour vocation d’accompagner l’entrepreneuriat au Maroc. La fondation est à la recherche de jeunes entrepreneurs porteurs de projets qui souhaitent se lancer dans l’aventure. Dislog et sa fondation les accompagneront en mettant à leur disposition un environnement de travail propice et leur procureront un financement leur permettant de se lancer et se développer. «Nous lançons donc un appel à tous les porteurs de projets en leur demandant de nous contacter afin qu’on puisse analyser leurs dossiers et les accompagner dans cette belle aventure qu’est l’entrepreneuriat», affirme Ismaël Belkhayat.


D’un simple distributeur à un «Full Service Provider»

Fondé en 2005 par Moncef Belkhayat, Dislog Group est devenu à travers les années un acteur incontournable de la distribution et de la logistique avec un chiffre d’affaires de 2,8 MMDH et un effectif de 1.600 personnes. En 10 ans et grâce à son expertise métiers, Dislog Group est devenu un «Full Service Provider», leader au Maroc à travers cinq pôles d’activité. Le pôle Distribution et logistique qui englobe les sociétés Dislog, Comptoir service, RQC, BLS et Dislog international. Le pôle Industrie œuvre à travers Fater, HMI, Edita Maroc, CHO Maroc et Selman. Le Pôle E-Commerce & Digital opère à travers Chari.ma et Chari.co. Le pôle Communication est constitué de WB Maroc, Crystal Advertising, Crystal Media, Timberwolf et Touch Media. Enfin, le pôle Presse se constitue de Cross Word et d’Horizon Press. Ayant démarré en tant que distributeur exclusif de P&G dans certaines régions du royaume à travers son vaisseau amiral Dislog, le groupe a ensuite poursuivi une stratégie de développement volontariste qui lui a permis de devenir l’unique opérateur marocain à intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur de l’achat ou la production jusqu’à la distribution et ceci à travers des acquisitions horizontales (Communivers, Avendis, Avaldis) dans le but de diversifier ses cartes et d’élargir ses zones de distribution ainsi que des acquisitions verticales (HMI, Fater, Comptoir service, Selman, BLS, RQC) dans le but d’élargir et de diversifier les synergies groupe. À date d’aujourd’hui, le groupe dispose de 24 sites de stockage qui s’étendent sur plus de 130.000 m² dont 3 sites de production opérationnels ainsi qu’un parc de plus de 900 véhicules lui permettant de couvrir plus de 70.000 points de vente.

Sanae Raqui
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer