Éco-Business

Découvrez le Seltos de Kia, nouveau SUV au Maroc (vidéo)

Concurrent direct du Creta (Hyundai), le Seltos arrive avec de sérieux arguments sur le segment des SUV citadins. Look et gabarit, espace habitable, équipement de série, moteur plus puissant, garantie de 5 ans… le petit frère du Sportage a tout pour faire du volume et remplir sa principale mission au catalogue de Kia Maroc.

Avec une croissance de 11% sur les 8 premiers mois de 2020, Kia Maroc est l’une des rares marques à progresser sur un marché en net repli en glissement annuel (-31%). La marque coréenne distribuée par la filiale marocaine du Groupe Bernard Hayot (GBH) atteint même 2% de parts de marché et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Outre un réseau en plein chantier d’extension (18 points de vente à l’horizon 2020) et un service après-vente placé au cœur de sa stratégie avec un avantage sur la concurrence (5 ans de garantie et contrats de maintenance avec pièce d’usure), Kia Maroc mise aussi sur le produit et annonce l’arrivée de 4 nouveautés d’ici le début 2021. Parmi eux, le Seltos se présente comme un «produit stratégique» permettant à la marque de «maintenir le cap» et consolider ses acquis. Preuve que ce modèle lancé en 2019 est capable d’inquiéter ses concurrents, Kia en a déjà vendu plus de 100.000 unités en un an sur le seul marché indien où il est d’ailleurs produit !


Un joli gabarit
Entre son long capot, ses flancs nervurés et sa ceinture de caisse décrochant vers la custode arrière, le Seltos ne manque pas de peps, esthétiquement parlant. L’œil très observateur pourra même constater un air très sophistiqué dans sa signature lumineuse aussi bien à l’arrière qu’à l’avant. Sous ce dernier angle, on apprécie la géométrie de sa face avant, flanquée d’une calandre dite «nez de tigre» et de projecteurs effilés, coiffant des clignotants à LED et des antibrouillards verticaux. Le tout, campé sur des jantes d’office en aluminium d’une taille allant de 16 à 17 pouces. Concurrent direct du Creta de Hyundai, le Seltos en est aussi le cousin technique. Pour autant, ses concepteurs ont mis toutes les chances de son côté pour l’aider à briller. Résultat : le dernier-né de Kia Maroc est le plus long de sa mêlée (4,31 m) et affiche des dimensions en haut du tableau dont un coffre de 433 litres (plus de 900 l en banquette rabattue) et une longueur de 2,61 m en empattement, valeur déterminante pour l’espace de vie à bord.

Accueillant et bien équipé
Un coup d’œil à bord du Seltos donne clairement une idée sur le fait que ce véhicule cible une clientèle jeune et connectée. Il n’y a qu’à voir sa planche de bord et sa fiche technique, où l’on note respectivement, un écran tactile de 8’’ à connectivité étendue pour smartphone (Apple CarPlay/Android Auto) et un radar de stationnement couplé à la caméra de recul. En y ajoutant la clim’ manuelle, l’allumage auto des phares, les antibrouillard avant, les barres de toit et les jantes alu’ de 16’’, autant dire que l’équipement de base a été bien pensé par le pôle marketing de la marque. Les niveaux suivants dit Motion+, Active et Executive, ajoutent à chaque fois un pack d’options groupées. Il est ainsi question du régulateur de vitesse, des feux de jour à LED et du volant cuir à méplat sur la finition Motion+, puis de la peinture biton, des jantes de 17’’ et des rétros rabattables électriquement sur l’Active. Quant à la finition Executive, elle met l’accent sur l’éclairage (full LED) et offre une clim’ automatique avec aérateurs aux places arrière. Preuve que le Seltos se fera désirer à la carte, chacune de ses versions sera disponible avec ou sans la boîte automatique. À ce niveau, il faut savoir que l’importateur de Kia a opté pour une seule motorisation, en l’occurrence le 1.5 CRDi de 115 ch/250 Nm. Là encore, le choix mécanique répond pleinement aux attentes de la clientèle et se situe (en termes de puissance) dans la fourchette haute du segment. Idem pour le prix de lancement annoncé à partir de 219.000 DH. D’où les propos de Cédric Veau, DG de Kia Maroc qui ambitionne jusqu’à 360 unités vendues du Seltos en année pleine. Un objectif ambitieux, mais plutôt réaliste, surtout lorsqu’on sait que le prix moyen d’un modèle de ce segment (B-SUV) tourne autour de 241.580 DH. Le Seltos apparaît alors comme l’un des plus compétitifs de sa catégorie.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer