Éco-Business

Daoudi: Nous cherchons à faire plafonner les prix en fin mars

 

Le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi a annoncé que son ministère plafonnera les prix, mais comme « un mécanisme et non une solution finale pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens contre les prix élevés du carburant. » Il a souligné que le retard pris pour couvrir toute cette période est principalement dû à « L’article 4 de la loi sur la concurrence, qui requiert l’avis du Conseil de la concurrence, que nous respectons en tant qu’institution constitutionnelle.  » a-t-il ajouté.


Le ministre a ajouté qu’après l’avis consultatif du Conseil de la concurrence relatif à la couverture du prix du carburant, « nous avons décidé de prendre en compte l’avis juridique du Conseil et de ne pas l’ignore ». « Nous avons ouvert la discussion avec les entreprises, pour que la décision ne soit pas prise unilatéralement par le gouvernement, et nous espérons pouvoir activer ce mécanisme à la fin du mois de mars ».

Daoudi  a souligné qu’après avoir fixé le prix plafond, son ministère aurait la possibilité d’intervenir puisque cela sera une « loi lui permettant d’intervenir et de prendre des sanctions à l’encontre de ceux qui violeraient le plafond de bénéfices fixé par la loi », a-t-il souligné. Cette mesure vise à protéger le pouvoir d’achat des citoyens. « Oui, il doit y avoir libéralisation et concurrence, mais dans les limites du raisonnable et protéger les citoyens de la hausse des prix, et c’est le devoir du gouvernement ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer