A lire aussi

16-10-2019 16:35

Emprunt obligataire: L'AMMC vise la demande du Crédit agricole

Résultat de recherche d'images pour "Crédit agricole leseco.ma"
L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, mardi, l'émission par Crédit Agricole du…
Rejoignez nous sur :
Culture

L’Oasis festival dévoile son line-up définitif en mettant le voile sur une programmation triée sur le volet. Le Festival, qui aura lieu du 13 au 15 septembre au Fellah Hôtel de Marrakech, assume son côté mélomane et fin connaisseur de la musique électronique.

L’école du Détroit, l’école de Berlin, les meilleurs DJs du monde se donnent désormais rendez-vous à Marrakech du 13 au 15 septembre à l’Oasis Festival. Un évènement qui a su prouver l’étendue de son talent en seulement 4 ans d’existence. Initié par de jeunes marocains passionnés de musique électronique en la personne de Marjana Jaidi, Youssef Bouabid et Ismail Alaoui, l’Oasis Festival n’est pas un évènement divertissant seulement, il s’agit d’une plateforme qui reconnait la musique underground et qui permet la rencontre des musiciens les plus pointus le temps d’un long weekend. Autre point sur lequel le festival ne lésine pas : le développement de la scène électronique marocaine qui est de plus en plus florissante.

Line-up électrique
Oasis Festival révèle le line-up définitif d’une cinquième édition qui verra défiler les légendes de Détroit Theo Parrish, Moodymann et DJ Bone, ainsi que les fleurons techno Cassy, Dana Ruh et Anastasia Kristensen, vont mettre tout leur savoir-faire au service du festival pionnier au Maroc, sans oublier les sets live spécialement concoctés par Hercules & Love Affair, Baltra et Paranoid London. La très prisée scène locale sera aussi de la fête, avec notamment Amine K, Polyswitch et Monile, pour mettre en avant la richesse d’une scène électronique marocaine en pleine ébullition. « Cette cinquième édition reprend l’histoire là où tout à commencé en retournant sur son premier site, au Fellah Hotel de Marrakech. L’écrin parfait pour offrir aux participants de fantastiques bains de soleil, pour danser sous les étoiles, se reposer dans ses jardins luxuriants et se rafraîchir dans l’eau cristalline des piscines, le tout mis en son par un line-up méticuleusement choisi parmi la crème de la musique électronique actuelle » précise l’équipe du festival qui mise sur une programmation de premier choix. Pour l’Oasis Festival, place à la vraie musique underground et des musiciens qui la servent au mieux. Après avoir annoncé Amelie Lens, Apollonia, Dixon B2B Âme, Four Tet, Jayda G, Loco Dice, Mall Grab, Sonja Moonear et Seth Troxler, l’Oasis Festival continue dans sa lancée, celle de l’excellence.

Commercial, s’abstenir
Plus que les autres éditions, l’évènement électronique de l’année souhaite lever le voile sur sa volonté de faire appel aux meilleurs DJs du monde de l’underground tout en leur donnant la meilleure visibilité possible et en démocratisant cette scène. Pour le festival, hors de question de surfer sur la vague des modes. Comme le prouve la troisième et dernière salve de noms à l’affiche qui amène un clinquant contingent d’artistes de Détroit, avec l’effervescente palette de styles du DJ Theo Parrish, le charme débridé du renégat house Moodymann et les sélections techno sans compromis de DJ Bone. Le back-to-back au sommet entre les stars d’Ibiza Cassy et Eats Everything s’annonce déjà imprévisible, tandis que la house plus deep et dense de l’égérie Berlinoise Dana Ruh et les rythmes house minimalistes d’un Robag Wruhme, récemment revenu au format album sur le label Pampa Records, vont apporter quelques saveurs nouvelles à un programme des plus éclectiques. Pour compléter ses profils de DJs de haut vol, quelques-uns des meilleurs live shows du moment sont également convoqués au Oasis Festival, avec notamment le très punchy et rétro mélange de house et de disco de Hercules & Love Affair, la tendance crue et warehouse des spécialistes Paranoid London et les nuances électroniques expertes de Baltra. Comme toujours, un équipage vital d’artistes marocains jouera l’incontournable carte locale cette année, avec en tête de liste Amine K, fondateur de MorokoLoko et vétéran du festival puisque présent à chaque édition d’Oasis Festival, sans oublier quelques habitués, comme la valeur sûre Polyswitch, Malik et sa house old-school, ou le grand espoir Monile. Plusieurs nouveaux-venus compléteront le menu comme Massimo et Nomads. Place également aux assauts auditifs de l’électrisante Anastasia Kristensen, à la techno enjôleuse d’Archie Hamilton, aux humeurs mutantes de l’Écossaise Eclair Fifiet au mélange de house, hip hop épicé et darkwave psyché de la novatrice Sud-Coréenne Park Hye Jin, pour compléter un line-up d’où émerge encore le DJ set exclusif de Chromeo.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages