Eco-Business

Crise sanitaire: l’OMT lance l’alerte sur le tourisme mondial

Le comité de crise pour le tourisme mondial fait bloc derrière l’Organisation mondiale du tourisme pour appeler les gouvernements à se mobiliser «par-delà les mots» et à commencer à prendre des mesures résolues pour sauvegarder les millions d’emplois menacés par les répercussions de la pandémie de COVID-19.

Le tourisme étant, de tous les principaux secteurs de l’économie, l’un des plus durement touchés, l’institution spécialisée des Nations Unies pour le tourisme avertit aussi des répercussions sociales et sur le développement que pourrait entraîner l’onde de choc économique.


À la troisième réunion du comité, l’OMT a demandé aux membres de faire davantage pression sur les dirigeants mondiaux pour revoir les politiques, en matière de fiscalité et d’emploi, liées au tourisme et pour assurer la survie des entreprises de façon à contribuer aux efforts plus larges en vue du redressement.

L’OMT lance son appel à l’action dans la foulée de son rapport sur le coup d’arrêt porté par le COVID-19 au tourisme mondial. Consacré aux restrictions sur les voyages, le rapport de l’OMT fait observer que 96% de toutes les destinations dans le monde ont mis en place des restrictions, totales ou partielles, depuis la fin janvier. Le comité de crise pour le tourisme mondial est en train d’élaborer un plan de redressement pour le secteur. Celui-ci misera sur l’ouverture des frontières et l’amélioration de la connectivité tout en cherchant aussi à renforcer la confiance des consommateurs et des investisseurs.

Pour aider les pays à se remettre sur les rails de la croissance, l’OMT lancera bientôt un nouveau dispositif d’assistance technique pour le redressement. Il permettra aux États membres de renforcer leurs capacités et de mener une action plus efficace de marketing et de promotion de leur secteur au cours des mois difficiles qui les attendent.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer