Monde

COVID-19: l’ONU active un plan de réponse humanitaire mondiale

« Aujourd’hui, nous lançons un plan mondial d’aide humanitaire de 2 milliards de dollars pour financer la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans les pays les plus pauvres du monde ». l’annonce est celle de l’Organisation des Nations-Unies et elle valise le déploiement d’un plan interinstitutionnel qui sera coordonné par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Cette initiative regroupe déjà des appels formulés par l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres partenaires de l’ONU et recense, en outre, les besoins nouveaux.


S’il est suffisamment financé, indique l’organisation internationale, ce plan « permettra de sauver de nombreuses vies et de doter les organismes humanitaires et les organisations non-gouvernementales du matériel de laboratoire requis pour effectuer des tests, et du matériel médical nécessaire pour soigner les malades, tout en protégeant le personnel sanitaire ».

Le plan prévoit également d’autres mesures visant à soutenir les communautés d’accueil qui continuent à ouvrir généreusement leurs maisons et leurs villes aux réfugiés ou aux personnes déplacées.

« Nous devons agir dès maintenant pour freiner les répercussions de la COVID-19 dans des contextes humanitaires déjà vulnérables », est-il indiqué.

L’enjeu est d’apporter un soutien aux plans d’aide humanitaire, déjà en vigueur, dont dépendent 100 millions de personnes.

Maintenant, si « ces fonds sont détournés, les conséquences pourraient être catastrophiques : propagation du choléra, de la rougeole et de la méningite ; aggravation de la malnutrition infantile ; et un grand coup porté à la capacité de ces pays de combattre le virus », alerte le chef humanitaire de l’ONU.

Et d’ajouter: « Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter que la pandémie du COVID-19 ne fasse des ravages dans les zones où les capacités et la résilience des systèmes de santé sont limitées ».

Pour l’heure, le secrétaire général de l’ONU a demandé aux coordonnateurs résidents et aux équipes de pays des Nations Unies d’aider de nombreux pays du monde à faire face aux conséquences socioéconomiques de cette pandémie. « Leur action nécessitera un mécanisme de financement adéquat. Il est indispensable de soutenir ce plan d’aide humanitaire pour la sécurité sanitaire mondiale », a-t-il alerté.

 

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer