Now Reading
Covid-19: la feuille de route de l’Entraide nationale pour les sans-abris

Covid-19: la feuille de route de l’Entraide nationale pour les sans-abris

Compte tenu des circonstances exceptionnelles actuelles, marquées par l’état d’urgence sanitaire et la restriction des mouvements pour arrêter l’épidémie du coronavirus, près de 3.000  sans-abris ont été pris en charge jusqu’à jeudi dernier, a déclaré le directeur de l’Entraide nationale, Mehdi El Wasmi, dans une déclaration à la MAP.

Ce nombre devrait atteindre près de 5.000 personnes dans les prochains jours, a indiqué le responsable.

Et de souligner que la Fondation de l’Entraide nationale, en collaboration avec le ministère de tutelle, le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, et la supervision sur le terrain des autorités locales et de la sécurité nationale, avec la participation du ministère de la Santé et les associations de la société civile, ainsi que des bienfaiteurs, ont engagé un ensemble d’initiatives locales visant à apporter assistance et parrainage, que ce soit aux personnes dans la rue ou ceux au sein des institutions de protection sociale.

Il a ajouté que pour venir en aide à ces personnes en situation difficile, qui sont les plus exposées à l’épidémie, un comité central et des comités régionaux de vigilance ont été créés.

Concernant les mesures prises au profit de ces personnes, le responsable a souligné que des abris (au nombre d’environ 90 espaces susceptibles d’augmenter selon les besoins) ont été préparés et stérilisés. En outre, sous la supervision des autorités locales, des rondes ont été organisées en faveur des personnes dans les rues, pour leur faire passer des examens médicaux, prodiguer les premiers soins et les traitements et les faire bénéficier de certains services, tels que le bain, le nettoyage, le rasage et le changement de vêtements.

Il a souligné que ceux qui ont des familles et des familles pour prendre soin d’eux sont renvoyés chez eux (environ 160 personnes ont été renvoyées), tandis que d’autres personnes sont déposées dans des espaces préparés à cet effet tout en veillant au respect des règles de séparation dues à la pandémie, telles que le fait de laisser une certaine distance dans les lieux de sommeil et de repas, et de fournir des repas individuels.

En plus de l’interdiction des sorties, d’isoler tous ceux qui présentent des symptômes respiratoires, avec une inspection périodique de leur état de santé. La Fondation veille également à les sensibiliser sur la gravité de cette épidémie et aux mesures préventives et de précaution qui doivent être prises.

Lire aussi

Wasmi a souligné que certaines villes du royaume n’ont pas de sans-abris, d’autres en ont très peu, tandis que d’autres villes, notamment les plus importantes, en sont surpeuplées, comme Casablanca, Rabat, Tanger, Fès, Marrakech et Agadir.

“toutes les mesures nécessaires ont été prises pour accueillir ces personnes dans ces villes et leur fournir les services nécessaires”, a-t-il affirmé.

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés