Politique

Covid-19 : El Otmani met en garde contre le relâchement

L’annonce de la campagne de sensibilisation sur le vaccin anti-Covid-19 ne devrait pas être comprise comme une carte blanche pour la négligence. Le respect des mesures sanitaires demeure impératif. Le chef de gouvernement, quant à lui, s’est engagé pour une campagne de communication qui instaure la confiance dans la démarche de vaccination.

Les préparatifs lancés en vue d’une vaste campagne de vaccination ne sont nullement synonymes d’une possibilité de baisser le seuil de vigilance alors que la propagation de la Covid-19 a franchi, pour la première fois, le seuil de 6.000 cas. Le chef de gouvernement a tenu, durant la dernière réunion hebdomadaire en date de l’Exécutif, à mettre en avant la gravité de la situation vécue par plusieurs villes, tout en rappelant que les mesures préventives demeurent le seul rempart contre la détérioration des indicateurs de propagation de la Covid-19. Le projet de vaccination «est entre de bonnes mains», a rassuré El Otmani, mais il insiste sur le fait que «le Maroc a opté pour un vaccin selon le double critère de l’efficacité et la sûreté, deux conditions fondamentales». Le chef de gouvernement a également précisé qu’une forte coordination a été instaurée avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «Cette instance a choisi plusieurs vaccins qui sont produits dans le monde pour une répartition équitable des doses qui seront préparées.» L’argumentaire d’El Otmani se base essentiellement sur le choix réfléchi du Maroc et loin d’être «fortuit», notamment grâce «aux efforts de la commission scientifique nationale chargée du suivi des divers résultats des recherches cliniques auxquelles participe le Maroc», a-t-il noté devant les membres de l’Exécutif.


Toute une campagne !
Pour accélérer le processus, une campagne de sensibilisation sur les avantages escomptés de la vaccination est prévue. L’essentiel est d’alerter contre les informations mensongères et que les citoyens se renseignent en consultant les données communiquées via les canaux officiels, a souligné El Otmani. Il faut dire que le bilan épidémiologique, qui ne cesse de s’alourdir, représentera un facteur d’accélération des actions programmées pour l’entame des campagnes de vaccination. Le gouvernement compte en effet sur le taux de succès attendu du vaccin, et veut donc gagner du temps en activant les procédures nécessaires au lancement des campagnes de vaccination. Aujourd’hui, les capacités et le dispositif sanitaire sont mis à rude épreuve face à la forte demande de soins. La coopération du Maroc et de l’OMS prévoit à ce titre d’inscrire le Maroc dans la liste des pays bénéficiaires du projet COVAX, qui doit approvisionner et fournir au pays les doses d’ici fin 2021. Dans le cadre de ce programme, la vulnérabilité de chaque pays est prise en compte avant que le déploiement du vaccin ne soit élargi. À rappeler qu’un délai avait été fixé pour chaque pays, jusqu’à août dernier, afin de manifester son intérêt pour le vaccin. Objectif : garantir aux pays membres du COVAX de bénéficier du mécanisme d’achat conjoint et de partage des risques liés aux vaccins. L’Organisation mondiale de la santé s’est aussi engagée à ce que les prix soient maintenus au plus bas niveau possible.

Les mesures techniques très surveillées

Le Maroc se prépare donc à une campagne de vaccination qui le place parmi les premiers pays au monde à passer à l’acte, en vue d’éviter une présence prolongée de la Covid-19 dans le territoire national. Si le dispositif projeté est généralisé à l’échelle nationale, les besoins de chaque région seront aussi décisifs pour l’établissement de la carte de la vaccination. Les mesures techniques ainsi que les équipements nécessaires pour l’accueil des personnes qui seront vaccinées seront aussi prioritaires durant cette étape, dans l’objectif d’assurer une fluidité de l’opération. À noter que les services sanitaires disposent d’un solide savoir-faire en matière de campagnes de vaccination, ce qui est un autre facteur rassurant quant aux chances de succès de l’opération projetée.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page