Opinions

Coûteuse improvisation

Situation sanitaire oblige, les Marocains avaient déjà eu l’occasion d’expérimenter l’enseignement à distance entre mars et juin dernier, découvrant ce que pouvait être l’école en mode digitalisé. Aujourd’hui, nous franchissons un nouveau cap. Par la force des choses, cette formule se trouve maintenue dans le quotidien de nos écoliers. Mais pour les parents, c’est une autre paire de manches. Après avoir déboursé la «douloureuse» note des fournitures scolaires et autres factures de circonstance, nombre de parents ont eu à budgétiser dans l’urgence des frais supplémentaires.

Dans les villes où le gouvernement a décidé une rentrée scolaire à distance, cette semaine, les ménages ont eu à gérer d’autres contraintes en plus de celle de la présence des enfants à la maison. Il faut s’équiper, et vite, de tout un dispositif informatique performant et stable (ordinateurs ou tablettes, imprimantes, connexion Internet… ) afin que le suivi des cours à distance se déroule sans heurts. Imaginons alors ce que cela peut «chiffrer» quand deux ou trois enfants scolarisés de la même famille doivent se connecter simultanément ! Il faut également gérer les emplois du temps et leur chevauchement, pour permettre à chacun des enfants de suivre son cours dans les mêmes conditions qu’en classe, c’est-à-dire dans le calme et sans source de distraction alentour. Comment faire alors dans les foyers où le nombre de pièces disponibles rend cette équation insolvable ? Pour les parents actifs n’ayant pas d’horaires souples, l’autre challenge à relever est de pouvoir superviser les enfants scolarisés à la maison… mais à distance s’il vous plaît. Toute une gymnastique ! À coup d’outils de planification, d’open-spaces bidouillés à domicile et de toute la panoplie logistique déployée, les parents tentent de s’improviser enseignants à domicile. Seulement, au-delà de l’engagement et de la bonne volonté de ces derniers, cette nouvelle approche se heurtera inévitablement à des écueils tels le niveau d’instruction et la compétence pédagogique.


Meriem Allam / Les Inspirations Éco

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page