Monde

Côte d’Ivoire : des drones marocains contre le coronavirus

Dans le cadre de la mobilisation à grande échelle contre l’épidémie du coronavirus en Côte d’Ivoire, les concepteurs des drones, dont le Marocain, Marouane Jebbar, un as du drone « made in Côte d’Ivoire », ont en effet mis au point des engins radiocommandés, offrant plusieurs solutions, allant de la thermométrie aérienne à la désinfection des espaces publics.

Déclic de cet élan. Il s’en est fallu d’un tweet de Maïmouna Koné, une influenceuse de la place, pour que les pionniers de cette filière annoncent la couleur. Dans son post, la jeune ivoirienne a vivement appelé les autorités à recourir à l’industrie du drone pour endiguer le Covid-19. Dans la foulée, trois leaders de la technologie du drone en Côte d’Ivoire ont tenu une rencontre avec le préfet d’Abidjan, le 27 mars dernier. Il s’en est suivi d’autres séances avec des maires et des élus de la ville. C’est ainsi que « Côte d’Ivoire Drone », entreprise fondée et dirigée par Marouane Jebbar, « WeFly Agri » et « Investiv » ont laissé leur émulation de côté et fait bloc pour développer, à titre gracieux, des solutions à mettre au service des autorités d’Abidjan.


Ces trois anciens concurrents ont joint leurs efforts sous la bannière d’une fondation pour laquelle ils ont retenu l’appellation « Saved By Tech« . Aussitôt, elles ont conçu trois prototypes de drone, avec trois missions spécifiques. Deux de ces prototypes ont d’ailleurs été développés par la société du jeune Marocain, la seule d’ailleurs du marché ivoirien à maîtriser la chaîne de l’industrie du drone, de bout en bout. « Nous avons répondu volontiers à l’appel. Il est grand temps de mettre notre expertise au service des autorités pour enrayer cet ennemi invisible », a-t-il déclaré à la MAP. « Côte d’Ivoire Drone », a fièrement rappelé son fondateur, n’en est pas à son coup d’essai en matière de lutte anti-coronavirus.

« On a déjà été associé au développement de nombre d’initiatives, comme un portail web pour retracer en temps réel les cas de contamination et établir un comparatif avec les autres pays du continent. Déroulant les fonctionnalités des trois prototypes, Marouane Jebbar a expliqué que le premier, doté d’un mégaphone, d’une vision infrarouge et d’un projecteur de lumière, vise la sensibilisation des populations dans les espaces publics avec la diffusion de messages vocaux pré-enregistras ou live. Hautement efficace, le deuxième est capable de faire des prises de température aériennes en temps réel. Il est équipé d’une caméra thermique.

Quant au troisième aéronef, il est capable de transporter jusqu’à 30 litres de solutions liquides avec une autonomie confortable de survol, soit la possibilité de désinfecter plus de sept hectares en une seule journée. En plus des trois drones, « Saved By Tech » mettra en service, très prochainement, des robots capables de désinfecter les rues, et même d’accéder aux domiciles pour les assainir du virus, fait savoir le prodige marocain, également président de l’Association des utilisateurs professionnels de drones de Côte d’Ivoire.

Auprès des autorités, l’initiative a suscité un vif satisfecit. « Voici une excellente contribution citoyenne de jeunes qui ont décidé de ne pas plaisanter, mais d’aider toutes les populations », a chaleureusement réagi le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi, sur son mur Facebook.

M.B avec MAP

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer