Maroc

Coronavirus: le Centre anti-poison alerte sur les dosages d’Azithromycine

Le Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc a reçu des notifications concernant des erreurs médicamenteuses liées à l’administration de l’Azithromycine dans le cadre du protocole thérapeutique du ministère de la Santé pour la lutte contre le Covid-19.

Dans une lettre aux directeurs régionaux de la santé et des CHU, le Centre informe que les erreurs rapportées sont liés à l’administration de l’Azithromycine 2 fois par jour en association avec la Chloroquine ou 3 fois par jour, quand il s’agit de l’Hydroxychloroquine.  Il s’agit aussi de l’administration de l’Azithromycine 500 mg par jour pendant les 7 jours du traitement en raison de la disponibilité dans certains hôpitaux que de la forme d’Azithromycine non sécable.


Ces erreurs pourraient entrainer des surdosages en Azithromycine qui potentialiseraient les effets indésirables cardiaques de la Chloroquine et de l’Hydroxychloroquine, est-il expliqué.

Pour garantir la sécurité d’utilisation de ces médicaments et celle du patient, le Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc recommande de respecter la posologie de l’Azithromycine, indiquée dans le protocole thérapeutique du ministère de la Santé, à savoir 500 mg le premier jour puis 250 mg du J2 à J7. Et d’expliquer de manière claire et précise au patient, les doses et le rythme d’administration pour chaque médicament.

Le Centre recommande de mettre à la disposition du patient les comprimés correspondant à une dose journalière pour chaque médicament du protocole, et assurer la disponibilité de la forme d’Azithromycine 250 mg, ou dans le cas échéant l’Azithromycine 500 mg sécable, dans les centres de prise en charge du Covid-19.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer