Éco-Business

Coronavirus : la CNSS dresse son bilan devant la Commission parlementaire

En lien avec le rapport de la Cour des comptes sur le thème «Le secteur des entreprises publiques et des marchés publics au Maroc : profondeur stratégique et gouvernance», la Commission parlementaire de contrôle des finances publiques s’est réunie mardi pour suivre une présentation sur la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), présentée par le directeur général par intérim de l’institution, en présence de Mohamed Amekraz, ministre du Travail et de l’insertion professionnelle.

Le directeur général par intérim a fait une présentation sur les données et indicateurs les plus importants sur la Caisse nationale de sécurité sociale, les réponses de la CNSS aux remarques de la Cour des comptes relatives à la gestion du régime d’assurance obligatoire de base en cas de maladie et les mesures spéciales pour faire face aux répercussions de l’épidémie du Covid-19.


En ce qui concerne les indicateurs, le DG par intérim de la CNSS a indiqué que la Caisse enregistrait une évolution annuelle régulière, en raison de l’augmentation du nombre d’assurés et du nombre de dossiers et de tâches attribués à la caisse, à l’exception de l’indicateur lié au nombre d’employés qui enregistrait une baisse, ce qui a amélioré la gouvernance par le recours à la digitalisation, ayant permis l’amélioration de la qualité des services grâce au développement de la dématérialisation sans recourir à l’intensification des investissements humains.

Quant aux réponses de la CNSS aux remarques de la Cour des comptes, le directeur général par intérim a souligné que la Caisse travaille en coordination avec le ministère de la Santé et les institutions concernées pour trouver des solutions appropriées à certains problèmes de dimension juridique.

En ce qui concerne les mesures prises par la CNSS pour encourager le respect de l’état des urgences sanitaires, le DG par intérim a évoqué la décision de suspendre le processus de dépôt des certificats de vie et des certificats scolaires qui ne sont plus nécessaires pour maintenir le paiement de l’indemnité, et ce jusqu’à nouvel ordre, en plus de l’acceptation des dossiers d’indemnisation même hors délai.

D’autres mesures ont aussi été mises en avant telles la contribution de la Caisse nationale de sécurité sociale dans le domaine de la santé pour faire face aux répercussions du Covid-19, en plaçant cinq unités médicales ayant une affiliation multidisciplinaire, avec ses moyens humains, matériels et logistiques, à disposition des autorités sanitaires.

Il s’agit aussi de la contribution financière de la Caisse au Fonds de gestion de la pandémie de Covid-19. Le DG a également évoqué les mesures prises par la CNSS pour mettre en œuvre les mesures décidées par le Comité de veille économique en faveur des entrepreneurs et des acteurs du secteur privé et le paiement d’une compensation et d’avantages mensuels pour les entreprises qui sont temporairement en arrêt du travail en mars et avril 2020.

Une deuxième réunion est programmée pour discuter du contenu de cette offre lors d’une réunion ultérieure.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer