Maroc

Coronavirus: efforts maroco-portugo-brésiliens pour développer un respirateur mécanique intelligent

Des chercheurs marocains se sont associés à leurs homologues portugais et brésiliens pour développer une solution d’assistance respiratoire, sous forme de ventilateur mécanique intelligent.

Selon un communiqué de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), il s’agit d’une équipe multidisciplinaire qui s’est formée en consortium international (Maroc, Portugal et Brésil), impliquant des centres de recherche et des startups. Les centres impliqués sont l’IRESEN, le Green Energy Park, l’ENSET, l’ESSTI, l’EDEEP, le 2SMP, l’INESC TEC Portugal et l’INESC P&D Brésil, dans l’objectif de développer un respirateur mécanique intelligent, dont le premier prototype a été produit et amélioré grâce à l’implication des professionnels de la santé.


Baptisé iVENT-V1, ce respirateur mécanique non-invasif se caractérise par une régulation de débit d’air et peut s’adapter au cycle respiratoire de chaque patient et contrôler le temps d’inspiration/expiration, explique la même source, notant que ce système a été conçu de manière à permettre une production locale, abordable et rapide à mettre en place.

Ce produit de conception internationale et de fabrication et production locales (Maroc) promet de répondre à un besoin accru en solutions d’assistance respiratoire dans ce contexte pandémique mondiale. L’esprit de ce partenariat est de développer une solution open source, dont les plans et les documents d’ingénierie et de production seront accessibles. L’objectif étant de faire profiter un maximum de patients à l’échelle mondiale de ce respirateur.

Une première présérie sera produite au cours des prochains jours et sera testée par des professionnels de la santé au Maroc, au Portugal et au Brésil, afin de préparer la certification aux normes internationales.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer