Maroc

Coronavirus au Maroc: les guérisons atteignent 12,2% du bilan global des contaminations

Au cours des 24 dernières heures (depuis hier lundi à 18h), le ministère de la Santé annonce la confirmation de 163 nouveaux cas d’infection au coronavirus, totalisant 3.209 cas au titre du bilan global de l’épidémie au Maroc.

Les cas suspects de contamination, qui ont été écartés à la suite des tests biologiques, eux, s’établissent à 14.891.


Par régions, Casablanca-Settat et Marrakech-Safi concentrent à elles seules plus de 50% des cas, suivies de Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima puis Rabat-Salé-Kénitra.

Le directeur de l’Epidémiologie au sein du ministère, Mohamed El Youbi, a indiqué lors du point de presse quotidien que les nouveaux cas ont été détectés dans le cadre des foyers épidémiologiques  au sein de certes professionnels (notamment industriels) ou familiaux. « 18 cas ont été détectés au sein du foyer épidémiologique confirmé récemment à Casablanca, portant le nombre de contaminations dans ce foyer à 49 », a indiqué El Youbi.

Cette démarche de suivi des personnes de l’entourage ou entrées en contact avec les cas confirmés permet au autorités sanitaires de brasser large et de détecter le plus grand nombre d’infections, a expliqué l’expert. « Cette méthode a permis de trouver 146 cas, au cours de ces 24 heures, soit 90% des contaminations confirmées durant la même période », selon El Youbi.

Par ailleurs, deux décès ont été enregistrés depuis hier à 18h, portant le nombre de décès à 145 cas. Le taux de décès par rapport au total des contaminations s’établit à 4,5%.

S’agissant des guérisons, 43 nouveaux cas sont recensés ces 24 heures, soit un total de 393 rémissions totales. (12,2% du bilan global des contaminations).

Sur la question de l’état clinique des patients, El Youbi fait savoir que 78% des cas actuellement pris en charge ne présentent pas de symptômes ou en présentent légèrement. 17% sont des cas nécessitant un suivi médical et 5% sont pris en charge dans les blocs de soins intensifs ou de réanimation. Se voulant rassurant, le responsable a indiqué que la capacité d’accueil des malades en réanimation ou soins intensifs au niveau national dépasse de loin ce volume. Les malades suivis dans ces services n’occupent actuellement que 14% du total de la capacité d’accueil, a précisé El Youbi.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer