Maroc

Conseil communal de Fès. Plusieurs projets à voter aujourd’hui

C’est aujourd’hui que se tient l’assemblée du Conseil communal de Fès. 28 points sont à l’ordre du jour, dont la plupart sont des projets relatifs au développement socio-économique de la ville. Parmi ces projets figure celui relatif à la création d’un pôle culturel pour la ville de Fès pour une enveloppe de 130 MDH. Il comprend quatre projets, à savoir le grand théâtre de Fès, l’Institut des beaux-arts, l’Institut régional de la musique et de l’art chorégraphique ainsi qu’un centre culturel. Le président de la commune, Driss El Azami El Idrissi, devra aussi convaincre les élus de voter en faveur du projet de création d’un complexe régional de l’information et de la communication. Nécessitant un investissement de 13 MDH, ce complexe sera réalisé en partenariat avec le ministère de la Culture et de la communication, le ministère de l’Économie et des finances, la wilaya de la Région Fès-Meknès, la préfecture de Fès et la société Al Omrane Fès.


Cette rencontre va également être une occasion de présenter le protocole d’accord concernant le projet de création d’un institut de formation professionnelle dans les métiers de la construction et des travaux publics à Fès. Élaboré dans le cadre d’un PPP, ce projet sera réalisé en partenariat avec la MCC-Maroc, la Commune de Fès, le ministère de l’Enseignement, le ministère de l’Économie et des finances, le ministère de l’Équipement et de l’eau et la Fédération nationale du BTP. Il sera financé par le fonds Charaka de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) avec une enveloppe de 76,5 MDH. Lors de cette rencontre, le président de la commune va également présenter les détails du projet dédié à la construction de «l’Institut de développement des compétences des métiers de l’artisanat à Fès».

Ce projet, qui sera réalisé dans le cadre du programme «Compact II» , nécessitera une enveloppe de 42 MDH. Il vise entre autres à donner une nouvelle dynamique à la formation professionnelle dans le secteur de l’artisanat au niveau de la région, adapter les offres de formation avec les besoins du marché et renforcer le savoir-faire de la main-d’œuvre qualifiée dans le secteur. Il est à noter que ce projet entre dans le cadre de la stratégie nationale de la formation professionnelle dédiée à l’artisanat, qui a pour ambition de former, à l’horizon 2020, 62.000 artisans à l’échelle nationale dont plus de 16.000 dans la province de Fès. Concernant le volet de la promotion de l’investissement et la création de l’emploi, le Conseil communal compte présenter sa nouvelle prime à l’emploi. Il s’agit d’une subvention de près de 2 MDH en faveur de la société Cabliance, filiale d’Alstom. Cette enveloppe, qui vise à accompagner la filiale du groupe français pour la création de 330 emplois dans son projet d’extension situé à l’Ex-Cotef, sera accordée sous forme d’une prime à l’emploi à hauteur de 6.000 DH pour chaque nouveau poste créé.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer