Now Reading
Confinement: quand Ifrane donne l’exemple

Confinement: quand Ifrane donne l’exemple

La ville d’Ifrane fait encore partie des rares villes marocaines à ne pas avoir enregistré de cas de contamination au Covid-19. Cela n’est pas fortuit: la commune a dédié une enveloppe de près de de 2 MDH pour faire face à la propagation du virus.

Afin d’aider les plus démunis en cette période de crise, la commune a décidé de mettre en place des dispositifs d’aide, notamment une aide alimentaire d’urgence. Il suffit pour les concernés d’appeler le 06 61 54 56 17 pour se faire livrer tout ce dont ils ont besoin, étant donné qu’il est demandé aux Marocains de rester chez eux pour limiter la propagation du virus.

Les personnes âgées, celles ayant des besoins spécifiques, souffrant de maladies chroniques ou encore vivant seules, constituent la cible de la décision rendue publique cette semaine. À cet égard, les responsables de la ville ont établi une base de données qui centralise les spécificités de la population, entre les personnes âgées, souffrant de maladies chroniques, nécessitant une prise en charge médicale de longue durée ou en situation de handicap, ce qui les a aidés à mobiliser les moyens humains nécessaires à la couverture de tous les besoins, parallèlement à la sensibilisation au confinement. Avec ces mesures, les membres de la commune espèrent que la ville continuera à échapper au virus. Surtout qu’Ifrane n’est équipée que d’un dispensaire.

L’hôpital provincial se situe à Azrou, tandis que ceux de Fès et de Meknès risquent de se retrouver dépassés par la situation.

Les SDF à l’abri du Covid-19
La Délégation provinciale du ministère de la Solidarité, du développement social et de la famille, en collaboration avec les autorités provinciales d’Ifrane et avec le concours de l’Association provinciale des œuvres sociales et de l’action caritative d’Ifrane, a mené une large campagne de prise en charge des personnes en situation de rue, surtout au niveau d’Azrou.

D’après les responsables de la délégation provinciale du ministère de la Solidarité, «cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions menées par les pouvoirs publics au niveau national comme mesures préventives urgentes prises pour affronter la situation exceptionnelle à laquelle fait face le Maroc et pour la protection contre la propagation du coronavirus». Cette opération a abouti au recensement de 36 personnes de sexe masculin en situation de rue qui ont été immédiatement pris en charge et mis à l’abri à Dar Talib, dans la localité de Aïn Leuh, où gîte et couvert leur sont assurés, et ce après avoir été soumis à un contrôle médical minutieux.

Lire aussi

Une contribution au Fonds spécial Covid-19
Parallèlement aux mesures préventives contre la propagation du virus, le Conseil provincial d’Ifrane a apporté sa contribution au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19). Cette décision a été approuvée à l’unanimité lors de la dernière réunion extraordinaire du conseil. La contribution consiste en le transfert des crédits alloués aux festivals et manifestations sportives et culturelles ainsi que de l’enveloppe consacrée aux déplacements à l’étranger des membres du conseil au fonds spécial dédié à la gestion de cette pandémie.

Le Conseil provincial d’Ifrane est convaincu de la nécessité d’une adhésion totale pour mettre en œuvre les orientations royales, de sorte à contribuer à la couverture des charges de lutte contre le virus et à l’allègement de ses éventuelles répercussions.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés