Maroc

Compact II : plus de la moitié des fonds engagés

Le programme enregistrait un taux d’engagement des fonds de l’ordre de 55%, soit 250 millions de dollars, contre 38% à fin juillet dernier.

Le programme Compact II avance bien. En effet, ce dernier enregistrait un taux d’engagement des fonds de l’ordre de 55% , soit 250 millions de dollars, contre 38% à fin juillet dernier, selon Malika Laasri, directrice générale de l’agence Millenium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) alors qu’elle intervenait lors de la 9e session du conseil d’orientation stratégique de MCA-Morocco.


De son côté, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, qui présidait cette session, s’est félicité des «progrès qualitatifs réalisés au titre de la mise en œuvre des différentes activités relevant du programme Compact II». À ce propos, Benchaâboun a rappelé le lancement de l’équipement en matériel didactique et robotique de 90 établissements scolaires bénéficiaires du projet «Éducation secondaire» au niveau des trois régions cibles, à savoir Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès et Marrakech-Safi. Il a également rappelé le parachèvement de l’équipement en matériel informatique de 34 établissements au niveau de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ainsi que les travaux de réhabilitation du premier lot de 18 établissements au niveau de cette même région.

D’un autre côté, le ministre a mis l’accent sur le lancement imminent des travaux d’infrastructure au niveau de neuf des 15 établissements de formation professionnelle (EFP) bénéficiaires du soutien du fonds «Charaka» et la poursuite de l’appui aux différents volets de la réforme de la formation professionnelle, notamment en matière d’élaboration du référentiel des coûts de la formation professionnelle et de certification des lauréats EFP privés. Il a également mentionné la formation et l’insertion d’un premier groupe bénéficiaire du programme d’emploi par le financement, basé sur les résultats et l’accompagnement en cours de plusieurs partenaires. Il s’agit notamment du ministère du Travail et de l’insertion professionnelle, l’Initiative nationale pour le développement humain, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences, la Direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et enfin la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Benchaâboun a aussi évoqué l’avancement des travaux d’infrastructure hors site au niveau des trois zones industrielles pilotes dans la Région Casablanca-Settat, de même que la réalisation en cours des différentes études techniques (infrastructures, performances environnementales et sociales et genre et inclusion sociale) pour les neuf projets sélectionnés afin de bénéficier de l’appui financier et technique du Fonds des zones industrielles durables (Fonzid). Dans le cadre du projet «Foncier rural», le ministre est revenu sur l’achèvement des travaux d’enquête de terrain sur 36.000 ha de terres collectives concernées par l’opération de melkisation dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz, dont 15.000 ha ont connu le démarrage de l’opération de lotissement et le lancement en cours de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement à l’opération de melkisation.

Pour sa part, Richard Gaynor, directeur résident de Millenium Challenge Corporation au Maroc, a salué la mobilisation de l’agence MCA-Morocco et de ses partenaires «qui a permis l’accomplissement de plusieurs réalisations durant le trimestre écoulé». Il a déclaré que les récentes visites qu’il a effectuées dans les sites abritant certains projets du programme Compact II ont «révélé les impacts positifs importants de ce programme, ainsi que les attentes élevées des bénéficiaires et l’ampleur des travaux qui restent à parachever».

Plusieurs recommandations approuvées
Au terme de cette session, le conseil d’orientation stratégique de MCA-Morocco a approuvé une série de résolutions concernant le rapport d’activité de l’agence au titre de la 3e année du Compact II, ainsi que le manuel des procédures financières «Fiscal Accountability Plan» et, enfin, le programme de passation des marchés de l’agence, tels qu’ils ont été amendés et actualisés. Il a également approuvé le projet d’accord d’exécution entre l’agence et la direction générale de la protection civile visant à rehausser le niveau de conformité aux standards de sécurité de trois zones industrielles pilotes dans la Région Casablanca-Settat. Pour finir, le conseil a agréé des conventions de partenariat conclues par MCA-Morocco dans le cadre de l’exécution du programme Compact II, dont celle passée avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) relative à la mise en œuvre d’un programme d’assistance technique et de renforcement des capacités concernant le foncier industriel au Maroc. Pour rappel, le Maroc a conclu en novembre 2015 un 2e programme de coopération avec le gouvernement des États-Unis d’Amérique représenté par Millenium Challenge Corporation, Compact II. Ce programme a l’objectif de rehausser la qualité du capital humain et d’améliorer la productivité du foncier. Millenium Challenge Corporation a alloué à Compact II un budget de 450 millions de dollars, entré en vigueur en juin 2017. À ce budget s’ajoute une contribution du gouvernement marocain d’une valeur équivalente à 15% de l’apport américain. Ce montant est dédié au financement, sur une période de cinq ans, de deux projets: «Éducation et formation pour l’employabilité» et «Productivité du foncier». 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page