Maroc

Comment Tétouan marquera le « Earth Hour »

De Sydney à Dubai avant Rio ou Mexico, Earth Hour, opération désormais rituelle d’extinction des lumières, viendra rappeler demain samedi l’impact de nos dépenses énergétiques sur le climat et le rôle de la nature dans notre survie. Voici le dispositif pour l’Earth hour au Maroc.

Au Maroc, la cérémonie de célébration officielle de l' »Earth hour » se déroulera, le 30 mars à Tétouan, sur la place El Feddan, au profit de la préservation des ressources en eau.


Tétouan, dont l’ancien nom Titawin signifie littéralement « les sources d’eau », possède un patrimoine hydraulique riche qui sera mis à l’honneur durant une semaine de festivités, dans la médina de la ville, autour de la thématique de l’eau qui a débuté le 22 mars 2019, journée mondiale de l’eau, et s’achèvera le 29 mars 2019, peut-on lire dans un communiqué du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Le « Scoundu », réseau souterrain de canalisations unique en son genre qui alimentait l’ancienne ville de Tétouan, fera l’objet d’une manifestation ludique destinée à sensibiliser les enfants aux modes de gestion traditionnels de l’eau dans leur ville, a fait savoir WWF.

Une cinquantaine d’enfants, représentant 5 établissements scolaires, partiront à la recherche du « trésor caché du Scoundu » à travers un circuit reliant plusieurs sites à l’intérieur de l’ancienne médina, a poursuivi la même source.

Cette célébration se déroulera en partenariat avec la Province de Tétouan, le Secrétariat d’Etat Chargé du Développement durable, l’AMEE-GEF-PNUD, AMENDIS, l’association Tétouan Asmir, la direction provinciale du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Tétouan, l’Institut national des Beaux-Arts, la délégation provinciale du Tourisme de Tétouan, la direction provinciale de la Culture de Tétouan, l’association Hanane et Medina Street Group. Earth Hour ou « Heure de la terre » est un mouvement mondial initié par le WWF en 2007 en Australie.

Chaque année, le dernier samedi de mars, des centaines de millions de personnes dans le monde participent à Earth Hour et célèbrent à l’unisson notre planète. A partir de 20h30, les lumières non essentielles des monuments et sites emblématiques sont éteintes, durant 60 minutes au minimum. L’édition de l’année précédente a connu la participation de 188 pays et 17.900 monuments, dont la Mosquée Hassan II, qui y participera également en 2019.

Organisé par le WWF, cette campagne est l’occasion de mettre en lumière une cause nationale liée à la conservation des ressources naturelles, à la transition vers les énergies renouvelables et à la promotion de l’efficacité énergétique.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer