Now Reading
Colère royale contre les responsables de Casablanca

Colère royale contre les responsables de Casablanca

Résultat de recherche d'images pour "Casablanca leseco.ma"

Une campagne nocturne pour enlever les affiches publicitaires hasardeuses et l’accélération des chantiers routiers et sanitaires a été observé par les Casablancais.

La police administrative de Casablanca a dépêché un important dispositif humain et matériel la nuit du samedi à dimanche, afin d’enlever des centaines d’affiches publicitaires illégales, affichées sur les réverbères, ou sur des panneaux dans les grandes avenues et les grands axes routiers, rapporte le quotidien Assabah. Selon le journal, cela serait dû à une colère royale contre les responsables de la capitale économique, les panneaux ne respectant pas les règles de sécurité et nuisant à l’esthétique de la ville.

Selon les sources d’Assabah, les responsables de la Région Casablanca-Settat ont passé une nuit blanche suite à cette colère royale sur les panneaux publicitaires. Celle-ci vient quelques jours après l’exposition d’un marché public pour l’usage de réverbères à des fins publicitaires dans trois préfectures de la ville, au profit d’une société, dans des conditions décrites comme «mystérieuses». La société a affiché des panneaux publicitaires dans près de 2.600 réverbères de la ville, pour 3 MDH par an, soit 1.200 DH par réverbère, ceci malgré les protestations des services spécialisés dans certaines préfectures et de Lydec.

Lire aussi

Les sources ajoutent que la colère royale a également touché le retard qu’ont connu les chantiers de la grande métropole. Ce qui a poussé les sociétés chargées des chantiers d’accélérer les travaux le dimanche. La colère royale a également obligé les responsables de la santé à Nouaceur à travailler de nuit, à cause du retard de l’équipement du centre de santé affilié à la Fondation Mohammed V pour la solidarité. L’opération pour équiper le centre s’est déroulée toute la nuit du samedi et toute la journée du dimanche, alors que le centre devait être prêt depuis deux mois afin d’être inauguré par le roi.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés