Now Reading
Clap de fin de la 4ème Semaine du cinéma marocain en Côte d’Ivoire

Clap de fin de la 4ème Semaine du cinéma marocain en Côte d’Ivoire

 

La 4ème édition de la “Semaine du cinéma marocain” en Côte d’Ivoire a pris fin, vendredi soir à Abidjan, sonnant le glas d’une programmation haute en couleurs et d’une série de projection de courts et longs métrages à succès de réalisateurs marocains.

Le long-métrage “Apatrid” de Najiss Nejjar a ainsi clôturé cette édition co-organisée, comme à l’accoutumée, par le Centre cinématographique marocain (CCM) et l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire (ONAC-CI), avec le soutien de l’Ambassade du Maroc à Abidjan. Outre l’opus de Narjiss Nejjar, la 4ème édition a connu la projection à l’emblématique Palais de la culture d’Abidjan du court-métrage “Les enfants des sables”, de El Ghali Graimiche, ainsi que les longs-métrages “Burnout” de Nour-Eddine Lakhmari, “Korsa” d’Abdellah Toukouna, “Lahnech” de Driss Mrini, “Nouhe ne sait pas nager” de Rachid El Ouali.

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, s’est félicité de la singularité et de la constance de la coopération culturelle liant le Maroc et la Côte d’Ivoire. C’est une coopération qui se développe et qui s’enrichit au fil des jours et des événements comme en témoigne l’organisation réussie de cette 4ème édition avec une programmation de qualité et la participation de figures de proue du 7ème art marocain, a ajouté le diplomate marocain.

Lire aussi

Outre la traditionnelle projection de films et de courts-métrages, a poursuivi Kettani, cette édition a été l’occasion pour les cinéastes marocains d’animer des masterclass au profit de jeunes étudiants issus d’Instituts ivoiriens de formation en métiers du cinéma, notamment l’Ecole Spécialisée du cinéma et de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire. De son côté, le DG de l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire (ONAC-CI), François Yao, s’est réjoui de la qualité des films marocains projetés lors de cette édition ce qui renseigne, selon lui, sur l’importance croissante que revêt la Semaine du cinéma marocain.

Au-delà de sa dimension culturelle, cet événement est le reflet de la qualité et de la profondeur des relations entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, des liens dans lesquels la culture représente un pan éminemment important. Il a en outre souligné que la “Semaine du cinéma marocain en Côte d’Ivoire”, à l’instar de la “Semaine du cinéma ivoirien au Maroc” offre l’occasion aux professionnels du 7ème art des deux pays pour échanger et envisager des projets communs et des coproductions. La tenue de la 4ème Semaine du cinéma marocain s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre d’un accord de coopération signé entre le Centre cinématographique marocain (CCM) et l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire. Cet accord porte sur plusieurs volets dont la formation et la coproduction.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés