Auto

Citroën C5 Aircross : Monospace transgénique

La marque aux chevrons poursuit son offensive mondiale dans le segment des SUV avec le C5 Aircross. Celui-ci, pensé et structuré comme un monospace surélevé arrive avec une bonne dose d’arguments, dont un habitacle spacieux et confortable ainsi qu’un contenu high-tech à la page.


Parce que la demande pour les SUV est en croissance constante, Citroën ne pouvait rester les bras croisés. Après le C3 Aircross qui cible les célibataires et les jeunes couples urbains, voici son grand frère qui se veut plus enclin à l’évasion en famille. Lancé en Chine depuis 2017 et dans une version un brin différente, le C5 Aircross a été dévoilé la semaine dernière dans sa variante européenne. S’il est dérivé de la plateforme EMP2 qui a servi aux Peugeot 3008 et Opel Grandland X, cet SUV compact n’en demeure pas moins une authentique Citroën avec un confort qui lui est propre. Le style aussi !

Un air de famille
Il ne faut pas un œil d’expert pour remarquer la forte appartenance de ce modèle à la famille Citroën. Il n’y a qu’à voir ses projecteurs avant superposés, les protections latérales en plastique au bas de ses portières (les Airbumps) ou encore ses formes douces et arrondies.
Le véhicule fait aussi la part belle à la personnalisation comme le détaille le constructeur dans un communiqué : «C5 Aircross dispose d’une large offre de personnalisation avec à l’extérieur 30 combinaisons en associant 7 couleurs de carrosserie, une offre de toit bi-ton noir et 3 Packs Color constitués d’inserts colorés sur le bouclier avant, sur les Airbump au bas des portes avant et sous les barres de toit». Outre leur graphisme à quatre foyers, les feux arrière adoptent une forme concave du plus bel effet et un aspect proche de la 3D. Bref et selon les propres termes de son constructeur «le C5 Aircross se différencie par son attitude unique, énergique et pleine d’assurance (…), robuste et musclé, plein de force et sans arrogance». S’étendant sur 4,50 mètres de long, ce SUV compact se donne les moyens de ses prétentions familiales. À commencer par son coffre qui oscille entre 580 et 720 litres, selon la position des places arrière. Colossal pour un véhicule de ce gabarit, ce volume est tout simplement le meilleur du segment !

Confort et sièges individuels
Si le volume du coffre est extensible, c’est évidemment du fait des places arrière. Celles-ci font d’ailleurs toute la particularité intérieure de cet SUV, dont les concepteurs ont bien exploité le savoir-faire de Citroën dans le segment des monospaces. En effet et plutôt que sur une traditionnelle banquette, les passagers arrière ont droit à trois sièges individuels, coulissants, inclinables et escamotables. Cette modularité est doublée d’une belle habitabilité, elle-même majorée d’une bonne dose de confort, fruit d’une conception innovante au niveau des sièges (brevetés Advanced Confort) et des suspensions dites à «butées hydrauliques progressives». À l’exception du levier de vitesses joystick emprunté au Peugeot 3008, le mobilier d’intérieur est très typé Citroën, comme en atteste le dessin de la planche de bord où l’on note une instrumentation numérique sur une dalle de 12,3’’ et un écran de console de 8’’. Ce dernier, tactile et hyper-connecté, qui gère plusieurs commandes incluant entre autres la fonction massage des sièges avant et la gestion de la caméra frontale connectée ConnectedCAM.

Disponible vers la fin 2018
Dire que l’équipement est résolument dans l’air du temps serait un euphémisme au vu de ce que propose le C5 Aircross en matière de technologies de confort et de sécurité. Outre l’ouverture intelligente du hayon (par simple balayage du pied sous le pare-choc) et la recharge sans fil pour smartphone, Citroën annonce pas moins de 20 dispositifs d’aides à la conduite. Parmi ces derniers, citons le système de motricité «Grip Control 2», le contrôle en descente «Hill Assist Descent», l’aide au stationnement «Park Assist» ou encore le module de conduite semi-autonome «Highway Driver Assist» (niveau 2). Loin de relever de la gadgeterie, ces équipements s’avèrent utiles lorsqu’il est question de voyager ou de s’évader du quotidien urbain. Pour cela, ce monospace haut sur pattes pourra aussi compter sur des motorisations essence et Diesel efficientes et performantes de 130 ch à 180 ch, couplées à la nouvelle boîte automatique à 8 vitesses EAT8. Seul bémol, le C5 Aircross se fera attendre pour quelques mois encore, sa commercialisation européenne n’étant prévue qu’au courant du dernier trimestre 2018. Les amoureux du double chevron l’attendront probablement.    l

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer