Monde

Cinq mosquées vandalisées au Royaume-Uni

 
 
Cinq mosquées de Birmingham (centre de l’Angleterre) ont été les cibles d’actes de vandalisme, dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, amenant la police britannique à ouvrir une enquête avec le soutien d’une unité anti-terroriste.
 
« Les forces de police et l’unité anti-terroriste travaillent ensemble pour retrouver les responsables », a déclaré Dave Thompson, chef de la police dans la région de West Midlands, cité dans un communiqué.
 
La police a reçu un premier signalement dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 02h30 GMT, d’un homme brisant à l’aide d’une masse les fenêtres de la mosquée de Bichfield Road, au nord de la ville. Après un peu moins d’une heure plus tard, un autre signalement pour des faits similaires visant une autre mosquée, la police de West Midlands a renforcé ses patrouilles à proximité des lieux de culte de la ville, et découvert deux autres mosquées vandalisées. Plus tard dans la matinée, une cinquième mosquée a également été visée.
 
« Les officiers travaillent pour trouver des preuves et la vidéosurveillance est en cours d’analyse », a précisé la police.
 
Après les attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, la police britannique avait annoncé mener des patrouilles pour « rassurer » les fidèles à proximité des mosquées dans tout le pays.
 
Plusieurs associations antiracistes tentent régulièrement d’alerter sur la montée de l’islamophobie dans la société britannique. Selon un sondage présenté en février par l’association Hope Not Hate, plus d’un tiers des Britanniques considèrent l’islam comme « une menace » pour leur mode de vie.






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page