Monde

Cet homme améliore le quotidien des sans-abris avec une idée ingénieuse

Ce concept original a été lancé par la fondation australienne à but non lucratif « Beddown ».

Alors qu’en Californie, Gene Gorelikn, un promoteur immobilier appelait dernièrement à saisir des bus-discothèques abondamment fournis en alcool pour y attirer les milliers de sans-domicile et les envoyer en aller simple vers le Mexique, en Australie un homme a mis en oeuvre une idée ingénieuse, pour améliorer le quotidien de survie des sans-abris.


Face à l’urgence de la situation des sans abris qui représentent 116.000 personnes en Australie,  l’association  Beddown a trouvé une alternative efficace répondant aux besoins des sans abris pendant l’hiver. 

L’initiative est simple : transformer les places non-utilisées d’un parking, en un espace dédié pour les sans domicile fixe.

Par voie de conséquence, Norman McGillivra s’est associé à Secure Parking, le plus grand exploitant australien de parcs de stationnement, pour permettre à  Beddown d’aider 8 000 personnes qui dorment dans la rue en Australie chaque nuit, en réutilisant des parcs de stationnement vides et sous-utilisés et d’autres espaces.

Originaire du Royaume-Uni, Norm a travaillé dans l’industrie automobile pour Jaguar et LandRover. En Australie, il a travaillé dans les secteurs de l’industrie, du gouvernement et des organisations à but non lucratif.

Aujourd’hui, il a pour défi  de s’attaquer à l’immense problème social des sans-abri, alors qu’il cherche à mettre en œuvre sa vision de «tout le monde mérite un lit où dormir».

Une solution qui ne changera pas la situation précaire des sans-abri, mais qui leur permettra de passer l’hiver à l’abri en attendant la fin de la trêve hivernale. 

Un concept simple, peu coûteux et qui pourrait déclencher une vague de solidarité semblable au Maroc, alors prenons exemple ! 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer