Now Reading
Césars 2019. Sarah Perles, une révélation marocaine qui brille !

Césars 2019. Sarah Perles, une révélation marocaine qui brille !

Lundi 14 janvier se tenait la soirée annuelle des Révélations des Césars avec le soutien de Chanel. Deux Marocaines illuminaient la salle: la réalisatrice Meryem Benm’ Barek et la comédienne Sarah Perles, venues défendre «Sofia», un film de femme sur les femmes et pour les femmes. Rencontre avec la comédienne «marrainée» par Monica Bellucci, qui raconte les coulisses d’une soirée mémorable.

Travailleuse acharnée, Sarah Perles fait son petit bonhomme de chemin sans se soucier des strass et des paillettes. Et pourtant, elles finissent par rattraper cette étoile qui se croit filante mais qui s’avère être montante. Ce lundi 14 janvier au soir, l’Académie des Césars présentait ses révélations, la shortlist la plus convoitée par les acteurs francophones, faisant figurer tous les prétendants aux catégories de nommés et qui devrait être dévoilée le 23 janvier prochain. Ce soir-là, Sarah Perles prenait place à la table de Pierre Niney, Gilles Lellouche ou encore Marion Cotillard, qui n’a pas hésité à la féliciter pour son rôle de Lena dans Sofia. «Comme beaucoup de révélations auxquelles j’ai parlé, je me suis sentie comme de trop ici, face à tous ces grands. C’est vraiment incroyable», confie l’actrice, émue, dont la marraine n’est autre que Monica Bellucci.

Success-story à Marrakech
À l’annonce de sa nomination aux révélations des Césars, l’académie révèle à la comédienne qu’il lui faut un parrain ou une marraine pour défendre sa candidature. Tâche difficile mais loin d’être impossible, Sarah Perles vise les plus grands tout en n’y croyant pas une seule seconde. «Je ne savais pas comment en parler, comment les approcher», confie Sarah Perles, qui voit en le Festival international du film de Marrakech une opportunité pour approcher les stars. «On me l’a présentée (Monica Bellucci, ndlr) pendant le festival, c’était presque trop facile. Le festival permet cela: rencontrer des personnalités qu’on n’approche pas forcément ou facilement ailleurs», continue-t-elle. «Elle est marocaine, elle est portugaise et je lui souhaite une carrière nationale et internationale. Quand elle m’a demandé d’être sa marraine, je n’ai pas pu résister à ce magnifique sourire!», avoue Monica Bellucci, ce lundi soir, devant le parterre de stars lors du dîner des Révélations.

Lire aussi

Quand «Sofia» propulse Sarah…
«On ne s’imagine jamais qu’un film qu’on tourne finira à Cannes, c’est inespéré», nous confiait la comédienne à l’annonce d’une sélection à Cannes, bien trop concentrée sur un tournage pour penser à «l’après-film». «Sur un tournage, on est dans le personnage, on vit l’expérience à fond, on est dans la difficulté. Comment penser à autre chose?». Depuis, le film a remporté le Prix du scénario dans la sélection «Un certain regard» de Cannes, raflé plusieurs distinctions de par le monde et touché les cœurs avec l’histoire de cette jeune mère célibataire marocaine qui se bat pour faire reconnaître son enfant et être acceptée au sein d’une société souvent trop injuste. Elle joue Lena, la cousine de Sofia, qui fera tout pour l’aider. «C’est une fille de la bourgeoisie mais qui n’est pas cliché. Elle est naïve, elle a une belle sensibilité qui m’a touchée. Elle est humaine, elle veut aider son prochain tout en étant déconnectée de la réalité marocaine». Un rôle qui lui vaut la révélation des Césars 2019. «Même quand j’ai vu le film, je ne me suis pas imaginée une seconde être là aujourd’hui. C’est vraiment un rêve. J’espère avoir, grâce à cette nomination, le plus de beaux projets possibles», s’enthousiasme la jeune étoile du cinéma national et international, qui fait déjà beaucoup parler d’elle. Qu’elle soit nominée dans la catégorie «Révélations 2019» de la prochaine cérémonie des Césars ou non, Sarah Perles a déjà franchi un cap en faisant partie de cette catégorie tant convoitée qui a boosté un grand nombre de carrières. Néanmoins, une nomination ce 23 janvier (annonce officielle des nominations pour les Césars) et une distinction le 22 février à la Salle Pleyel de Paris ne serait pas de refus. D’ailleurs, la cérémonie des Césars 2019 aura pour maître de cérémonie le comédien et humoriste Kad Merad. Affaire à suivre… 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés