Culture

Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l’étudiant

La onzième édition du Film international de l’étudiant (FIFE) a baissé le rideau, vendredi soir, à Casablanca par la proclamation des vainqueurs des trois catégories de la compétition officielle.

Avant la révélation de l’identité des lauréats des travaux primés, dans l’enceinte du cinéma « Eden Club », le public a applaudi longuement la célèbre actrice marocaine Naima Ilays et le Dr. Mohcine Touny, doyen de l’Institut supérieur du cinéma du Caire, dont l’hommage a été un moment de la cérémonie de clôture.


Dans la catégorie des films de fiction, le premier prix est revenu à l’Eyptien Ahmed Said (Université 6 Octobre du Caire) pour son opus « Ibn Al Balad », suivi du film « Akram » signé Adrien Berlandi (IAD, Belgique) et « An empty orchestra » de Hector Lazaro (Institut audiovisuel ECAM, Espagne).

Le prix du meilleur film documentaire a été remporté par « Mau » de Théo Willems (Insas, Belique), tandis que le Marocain Mohamed Reda Guzenay (Université Abdelmalek Essaadi) et Charlotte Cristin (Insas, Belgique) ont occupé les deuxième et troisième marches pour « Le vieil homme et la montagne » et « Kay pacha ».

S’agissant de la compétition des films d’animation, « Otalia Caussé » de Geoffroy Collin (Supinfocom, France) a été sacré devant « Blind eye » d’Isabela Littger de Pinho (Ecole Gobelins, France) et « Hot dog » (projet collectif/Ensi, France).

Dans une allocution, la présidente du Festival Wafaa Bourkabi s’est félicitée de la participation de poids et de qualité d’instituts et d’écoles spécialisés venus « de plusieurs pays frères et amis », ce qui constitue un encouragement pour les étudiants qui ont consenti de grands sacrifices pour réaliser leurs projets.

Ce brassage a permis un partage et une rencontre entre des cultures et des civilisations différentes, en consécration de l’esprit d’ouverture sur l’autre et pour la consolidation des valeurs communes, a-t-elle dit.

Placée sous le signe « le cinéma et l’histoire », la onzième édition a été organisée par l’Association du FIFE et l’Association « Arts et Métiers » avec le soutien du Centre cinématographique marocain.

Outre les projections, le programme a comporté des ateliers de formation, des débats et des rencontres avec des professionnels de renom venus d’Egypte, d’Irak et de Tunisie, outre le Maroc.

SOUTENEZ LesEco.ma DANS SA MISSION D’INFORMATION
En cette période difficile, LesEco.ma a besoin de votre soutien. Votre fidélité et votre engagement sont décisifs pour la pérennité et le développement de notre site web . SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOTRE MISSION, FAITES UN DON GRATUITEMENT EN REGARDANT UNE PUBLICITE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page