Now Reading
Carton plein pour l’artisanat

Carton plein pour l’artisanat

Les produits artisanaux marocains se sont bien vendus à l’étranger au cours du mois d’avril 2019. Les exportations ont bondi de 32% par rapport au mois d’avril 2018.

La demande extérieure de produits artisanaux marocains a atteint un niveau record en avril dernier. Selon le Ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale qui en a fait l’annonce, cette évolution s’est situé à 32% par rapport au mois d’avril 2018. Par types de produit, ce sont les articles en dinanderie qui ont enregistré la plus forte demande extérieure, avec un taux de croissance de 84% par rapport à avril 2018. Ils sont suivis des produits en poterie et pierre qui ont connu un accroissement de 62%, des vêtements traditionnels, du tapis et de la bijouterie avec des évolutions respectives de 59%, 51% et 37%. D’autres familles de produits ont été également relativement bien demandés. C’est le cas des articles en bois (17% par rapport la même période de 2018), des articles chaussants (16%) et du fer forgé (14%). En termes de parts dans les exportations globales, deux familles de produits se sont distingués : ce sont les vêtements traditionnels et la poterie/pierre qui ont réalisé à elles seules 45% du chiffre d’affaires à l’export, avec 28% et 17% respectivement.

L’Europe a évolué de 50%
Par marché, les plus importantes évolutions de ventes ont été opérées sur le continent européen, avec une moyenne d’évolution de 50% par rapport au mois d’avril 2018. Globalement, plusieurs pays européens se sont bien comportés. La Belgique est arrivée au 1er rang avec une évolution 8 fois plus importante qu’en2018, l’Italie en seconde position avec une progression 7 fois plus importante par rapport à la même période de 2018, suivie de la Hollande avec un taux d’accroissement 2,4 fois meilleur qu’en avril 2018. Avec des taux d’accroissement plus modérés, l’Angleterre et la France évoluent également positivement (54% et 10% respectivement). Les exportations vers les pays arabes sont également restées dynamiques avec une progression de 44%. Vers le Canada, elles marquent une évolution de 39%. Tandis que vers le Japon et les Etats Unis d’Amérique, elles évoluent de 25% et 15%.

Lire aussi

Les pays arabes font le gros du chiffre d’affaires
À signaler qu’en termes de contribution au chiffre d’affaires à l’export, Aussi, les pays arabes et les Etats Unis d’Amérique totalisent une part de 61%, les pays arabes étant toujours en tête de liste avec 35% suivis des Etats Unis 26%. Par origine, ce sont les produits artisanaux qui sont passés par la ville d’Agadir qui ont connu la plus forte progression avec un chiffre d’affaires 6 fois plus important que celui enregistré en avril 2018. Fès qui a multiplié son taux d’accroissement par 4,5 se place au 2ème rang. Marrakech, Tanger et Casablanca ont également enregistré des évolutions respectives de 41%, 30% et 28%. En termes de parts dans le chiffre d’affaires à l’export, Casablanca est toujours au 1er rang avec une part de 50%. Elle est suivie de Marrakech qui a réalise une part de 34%, soit deux points en plus par rapport à avril 2018.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés