Maroc

Capital immatériel : le Maroc a-t-il bonne réputation dans le monde ?

Le Maroc a gagné huit places dans le classement en matière de réputation dans le monde. Toutefois, pour les pays du G7 et la Russie, il est davantage perçu comme une destination touristique que comme un acteur actif de l’économie mondiale.

Le royaume a amélioré son rang de huit places par rapport à son classement en 2019, en termes de réputation mondiale. C’est ce qui ressort de la sixième édition de l’étude sur la réputation du Maroc dans le monde. Ledit rapport, réalisé en partenariat entre l’Institut royal des études stratégiques (IRES) et The RepTrak Company, a pour objectif d’examiner les forces et les insuffisances du Maroc en matière de réputation externe et interne, ainsi que les leviers qui pourraient constituer des opportunités de communication sur l’image du royaume à l’international. Ainsi, en 2020, le Maroc occupe la 27e place sur 72 pays examinés, améliorant son rang de huit places en comparaison à son classement l’année précédente. L’IRES spécifie que la réputation du Maroc dans les 16 pays étudiés dans le cadre de son étude, n’est pas uniforme. «Le Maroc jouit d’une image très favorable en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, alors que sa réputation en Turquie, au Chili, en Afrique du Sud, au Nigeria et en Suède atteint des niveaux bas.»


Une image qui s’améliore
Comparé à certains pays, à savoir, l’Afrique du Sud, la Turquie, le Chili et le Mexique, le Maroc jouit de la meilleure réputation auprès des pays du G7 et de la Russie. Pour 2020, notre pays obtient une note de 64,2 points sur une échelle de 0 à 100 pour l’indicateur général de la réputation des pays «Country RepTrak Pulse», enregistrant une amélioration de 5,4 points par rapport à 2019. Ce niveau de perception externe, le plus élevé depuis le lancement en 2015 de l’enquête sur la réputation du pays dans le monde, a permis au Maroc de rejoindre le top 30 des nations ayant la meilleure réputation auprès des pays du G7 et de la Russie. L’IRES détaille dans ce sens que «la réputation du Maroc auprès des pays du G7 et de la Russie se situe à un niveau supérieur à la moyenne des 72 pays évalués par The RepTrak Company. Elle est équivalente, en 2020, à celle de Taïwan, de la Malaisie et de l’Argentine». L’analyse de la réputation du Maroc montre que son image a été sensiblement améliorée dans six pays, à l’exception du Canada et de la Russie. La France reste le pays pour lequel la réputation du Maroc est la meilleure, avec une note dépassant 70 points, suivi des États-Unis. En dépit d’une nette amélioration de près de neuf points, la réputation du Maroc en Allemagne demeure moins favorable. Les points forts du royaume, évoqués dans le cadre de cette étude, résident dans la dimension «Qualité de vie» et, en particulier, dans «l’Environnement naturel», les «Loisirs et distractions» et la «Population aimable et sympathique». Les points négatifs de la réputation du Maroc concernent, par contre, la dimension «Niveau de développement», à savoir le « Système éducatif «, la «Technologie et innovation» et les «Marques et entreprises reconnues», bien que ces deux derniers aient connu une amélioration significative par rapport aux résultats de 2019. Dans son analyse, l’IRES indique que «ces résultats laissent suggérer que les citoyens des pays du G7 et de la Russie perçoivent davantage le Maroc comme une destination touristique, plutôt que comme un acteur actif de l’économie mondiale».

La réputation s’améliore auprès d’autres pays
Pour ce qui est de la réputation du Maroc dans les pays autres que ceux du G7 et la Russie, elle est très favorable en Australie, en Égypte et en Chine, avec des scores dépassant 64 points, selon l’indice «Country RepTrak Pulse». Par contre le Maroc jouit d’une réputation moyenne au Mexique, en Belgique et en Inde. Par ailleurs, les personnes interrogées en Turquie (53 points), au Chili (53 points), en Afrique du Sud (52 points), au Nigeria (51,7 points) et en Suède (50,7 points) ont une perception du Maroc qui n’est pas favorable. L’environnement naturel est considéré presque unanimement par l’ensemble de ces pays comme une force au niveau de la réputation externe du Maroc, alors que la «Technologie/Innovation» et les «Marques et entreprises reconnues» sont perçues comme une faiblesse.

Rebond de la réputation interne
S’agissant du point de vue des citoyens, «la perception des personnes interrogées au Maroc de leur pays est plus positive que celle qu’en ont les étrangers. En effet, l’indice de réputation interne du Maroc est de 70,9 points, soit 6,8 points de plus que l’indice de réputation externe», affirme-t-on au niveau du rapport de l’IRES. La réputation interne du Maroc a affiché une forte amélioration (+10,6 points) en 2020, après une tendance à la baisse entre 2017 et 2019, pour retrouver le niveau historique enregistré en 2017, soit 70,9 points sur 100. Le rapport détaille dans ce sens que «le Maroc a enregistré, en 2020, l’un des taux d’amélioration les plus forts au titre de la réputation interne, à l’instar de ceux affichés par certains pays avancés ou émergents, comme l’Italie, le Brésil et la Turquie». Cela s’explique par le retour de la confiance des citoyens marocains envers les institutions nationales, dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. 

Méthodologie

L’édition de 2020 sur la réputation du Maroc dans le monde, dont l’enquête a été réalisée entre les mois de mars et de mai 2020, période de grand confinement, se base sur un échantillon de 24 pays qui comprend les pays de l’ancien G8 (G7 et la Russie) ainsi que 16 pays développés et/ou émergents. Ces pays relèvent des principales régions du monde qui constituent une priorité pour la stratégie de positionnement international du Maroc.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer