Now Reading
CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l’Atlas

CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l’Atlas

Le Maroc entame sa dernière semaine de préparation à la 32e édition de la CAN, prévue du 21 juin au 19 juillet prochain en Égypte. Les hommes d’Hervé Renard auront à rassurer avant le début de la compétition.

Le Onze national doit rassurer sur ses capacités physique et mentale, ce dimanche face à la Zambie, de sorte à entamer sous de bons auspices la CAN 2019. Le revers de l’équipe nationale face à la Gambie (1-0) a suscité des doutes quant à la compétitivité des Lions de l’Atlas à dix jours de l’échéance de la Namibie, premier adversaire de la CAN 2019 pour le Maroc.

Renard confiant
Défense fébrile et domination stérile, c’est ce qui ressort de la première sortie de l’équipe marocaine. Au terme d’une semaine de préparation, l’équipe n’a pas brillé sur le terrain. D’ailleurs, la sélection gambienne a pris de court les Lions de l’Atlas en inscrivant le seul but de la rencontre par Moussa Baro à la 27e min, profitant d’une erreur partagée par Mbark Boussoufa et le capitaine Mehdi Benatia. Les hommes d’Hervé Renard ont tenté -en vain- d’égaliser notamment grâce aux percées de Soufiane Boufal, qui a servi deux fois (13e, 20e) Khalid Boutaib, ce dernier ayant raté le cadre ou buté sur les défenseurs gambiens.

Pour ce premier match amical, Hervé Renard a aligné un Onze classique avec les cadres de l’équipe avant d’entamer la seconde période avec une équipe remaniée à 100%. Le sélectionneur a totalement revu son effectif. Au temps additionnel, Fayçal Fajr a raté un penalty qui aurait pu donner le premier but à l’équipe nationale. Avec un taux de possession du ballon de 76%, les Lions de l’Atlas ont dominé sans vraiment menacer l’adversaire, se limitant à défendre et à profiter des contre-attaques. Le sélectionneur national Hervé Renard a minimisé l’impact du résultat du match amical Maroc-Gambie sur les préparations de l’équipe nationale. «J’ai confiance en mes joueurs et je suis sûr qu’ils vont réaliser une bonne Coupe d’Afrique des Nations en Égypte», a-t-il dit lors d’une conférence de presse à l’issue de ce match amical.

Tout en reconnaissant que l’équipe nationale a manqué, lors de ce match, d’inspiration et de fraîcheur physique, Renard a relevé que la CAN 2019 est une échéance très importante pour ce groupe, car l’objectif fixé consiste à faire mieux que celle de 2017, c’est-à-dire atteindre au moins le dernier carré. «Les matches amicaux ne sont pas pour moi l’essentiel», a-t-il insisté, faisant savoir que le groupe, qui a été surpris par la Gambie, doit savoir traverser certains moments difficiles. Pour rappel, en cette CAN 2019, l’équipe nationale est logée dans le groupe (D) aux côtés de la Namibie, de l’Afrique du Sud et de la Côte d’Ivoire.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés