Politique

Bourita: La Mauritanie reste un voisin fraternel

En visite de travail à Nouakchott, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a fait un retour sur l’importance de l’accord de fraternité et de bon voisinage, signé entre le Maroc et la Mauritanie en 1970.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite aux services consulaires de l’ambassade du Maroc à Nouakchott, en compagnie de son homologue mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed, Bourita a indiqué que cet accord, qui fête cette année son 50ème anniversaire, représente une importance capitale.


2020 sera une année spéciale pour le Maroc et la Mauritanie qui commémorent le cinquantième anniversaire de la signature de cet accord, il a insisté dans ce sens que c’est dans l’esprit de cet accord que les relations entre les deux pays seront revitalisées conformément aux directives des chefs d’Etat des deux pays, du roi Mohammed VI et du Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Bourita, qui a été reçu lors de sa visite en Mauritanie par le président mauritanien, a qualifié de « très bonnes » et de « fortes » les relations bilatérales entre les deux pays voisins. Il a en outre souligné que les relations maroco-mauritaniennes sont à leur meilleur niveau, ce qui se traduit par l’échange de visites et les contacts permanents, notant que depuis l’année 2018, quelque 33 visites sectorielles ont été effectuées.

Bourita s’est par ailleurs déclaré « satisfait » de la fluidité des procédures de délivrance des visas aux citoyens mauritaniens, considérant que le visa ne devrait pas constituer une barrière entre deux peuples. Pour sa part, le ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, a souligné l’évolution que connaissent ces relations qui se reflète par le nombre de visites échangées.

Il a annoncé dans cette lignée que les hommes d’affaires pourront bénéficier de visas pour de longues durées afin d’encourager les investissements.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer