Éco-Business

BMW conditionne l’éthique à l’IA

Sur le marché en plein essor de l’Intelligence artificielle (IA), BMW ne se contente pas de se positionner aux avant-postes dans l’automobile, mais va plus loin en élaborant un code éthique dédié à ce volet.

En fait, la marque à l’hélice participe à une consultation organisée par la Commission européenne en vue de l’élaboration d’une charte déontologique pour encadrer l’utilisation de l’IA. La sécurité, la confidentialité des données, la surveillance humaine des décisions prises par l’IA, la transparence des décisions et la création d’applications IA responsables non-discriminantes et favorisant le bien-être des clients, figurent parmi les principes retenus par BMW dans l’usage de l’IA.


C’est, entre autres, ce qu’évoque cette vidéo concoctée pour la circonstance et à travers laquelle le constructeur allemand montre que le recours à l’IA est partie intégrante dans le processus de transformation digitale initié au sein du groupe, mais aussi et de façon régulière tout au long de sa chaîne de valeurs. 

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page