Maroc

Barid Media s’arme pour le digital

La filiale du groupe Poste Maroc spécialisée en marketing direct lance sa transformation digitale.


«Cette année, nous sommes en mode projet digital», nous annonce Laila El Machbouh, manager développement commercial à Barid Media. Le dernier-né du groupe Poste Maroc prépare ainsi sa transformation digitale pour devenir un acteur global du marketing direct.

Une croissance de 20%
Créée en 2009, avec pour ambition de fournir un ensemble de prestations de marketing direct, cette filiale a réalisé un «petit» 35 millions de DH de chiffre d’affaires en 2014. Les performances financières de l’entreprise sont d’ailleurs en progression constante. Entre 2011 et 2014, le CA a progressé de 25%, passant de 8,9 MDH en 2011 à 11,6 MDH en 2012, puis 35 MDH en 2014. Ces performances traduisent «le succès de la stratégie d’adaptation», explique-t-on au sein du groupe. «Nos réalisations pour 2015 devront également s’inscrire en hausse», prévoit la responsable de Barid Media.

La prochaine étape pour l’entreprise est de «conquérir de nouveaux segments de clientèle», annonce le groupe. Dès 2012, Barid Media opte pour la diversification de son offre à travers le démarrage de l’activité de portage de la presse et la réalisation des opérations SMS. Pour 2016, l’heure est à la digitalisation. Le contexte actuel, peu favorable au développement du courrier «physique», a favorisé ce tournant digital. Actuellement, plusieurs appels d’offres sont en cours pour accompagner l’entreprise dans ce virage. In fine, «notre ambition est de devenir un acteur multicanal, présent sur le courrier physique comme digital pour accompagner nos clients», explique El Machbouh.

La société traite pour plusieurs grands comptes des courriers en masse, des factures et des rappels-clients. Barid Media s’est attaqué par la suite au marché de la publicité non adressée et de distribution de catalogues et de prospectus. «Nous assistons aussi nos clients avec des études en géomarketing pour définir les zones de disponibilité du cœur du cible», souligne El Machbouh. Elle ajoute: «Nous disposons d’une base de données de professionnels que nous mettons en location pour des clients et pour des campagnes ciblées destinées à des professions libérales». Barid Media emploie 30 personnes. Pour assurer les campagnes de distribution, elle fait appel à des agents de distribution contractuels. Entre 200 et 300 personnes sont embauchées pour ces campagnes ponctuelles.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer