Monde

Barcelone. Manifestations contre Glovo après le décès d’un livreur

Près de cent livreurs Glovo ont manifesté ce lundi devant le siège de l’entreprise à Barcelone, ville où s’est éteint l’un de leurs collègues ce week-end suite à un accident.


Samedi soir, un camion de ramassage d’ordures a heurté le vélo d’un jeune livreur népalais dans les rues de la capitale catalane. Le jeune homme de 22 ans a succombé à ses blessures plus tard dans la soirée, ce qui a soulevé un tollé d’indignations parmi les livreurs, qui se sont réunis dès dimanche soir devant le siège de la start-up.

Dénonçant la pénibilité des conditions de travail, les livreurs ont bloqué la circulation et brûlé de grands sacs jaunes devant le centre des opérations Glovo, fermé à l’occasion en ce jour de  »deuil ».

« Nous ne disons pas que Glovo a tué ce garçon, mais les conditions de travail extrêmes de Glovo font que ce genre de choses arrivent », a déclaré Badr Eddine, président d’une association de livreurs à domicile, à L’AFP.

Dans un communiqué, l’entreprise barcelonaise a indiqué regretter « profondément » ce décès intervenu ‘’lors d’un accident de la circulation’’, sans faire écho aux contestations de leurs livreurs quant aux conditions de travail.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer