Now Reading
Autonomisation des femmes. Quand Ivanka Trump cite le Maroc comme exemple

Autonomisation des femmes. Quand Ivanka Trump cite le Maroc comme exemple

Dans un discours marquant la célébration par le Département d’État du 1er anniversaire de l’Initiative de développement économique des femmes, la conseillère du président des États-Unis, Ivanka Trump, a salué les “réformes importantes et audacieuses” du Maroc pour l’autonomisation économique des femmes, mercredi à Washington.

Ivanka Trump a noté que deux des étapes les plus importantes de la première année d’existence du Women’s Global Development and Prosperity Initiative reviennent aux gouvernements de la Côte d’Ivoire et du Maroc, dont chacun a introduit des amendements législatifs pour promouvoir l’autonomisation économique et restaurer les droits fonciers et de propriété des femmes.

«Nous saluons ces gouvernements pour avoir mené à bien ces réformes importantes et audacieuses», a déclaré la conseillère du président, notant que «les États-Unis sont impatients et prêts à travailler avec tout pays désireux de prendre des mesures pour éliminer les obstacles» qui entravent la pleine croissance économique et le développement des femmes.

«Dans 75 pays, il existe au moins une loi qui interdit aux femmes de posséder, de gérer ou d’hériter des terres. Nous pouvons et devons faire face à ces lois discriminatoires»,

Selon le premier rapport annuel du W-GDP, 12 millions de femmes ont bénéficié de cette initiative en 2019, tandis que près de deux millions ont participé à des programmes de formation et de développement soutenus par le gouvernement américain. De même, plus de 9.000 entreprises dirigées par des femmes ont reçu quelque 1,6 milliard de dollars de prêts garantis par le gouvernement des États-Unis, et 5 instruments juridiques ont été modifiés pour promouvoir l’égalité des sexes et la non-discrimination.

À cet égard, le rapport rappelle qu’Ivanka Trump et le P-DG de la Millennium Challenge Corporation (MCC), Sean Cairncross, ont rencontré au Maroc, en novembre dernier, des représentants du gouvernement et des autorités locales pour discuter des moyens de renforcer l’autonomisation économique des femmes, en particulier en consolidant l’accès aux droits fonciers.

À la fin de sa visite au Royaume, la conseillère de Trump a salué les réformes entreprises sous la direction du roi au cours des vingt dernières années, en particulier sur la question de la promotion des droits des femmes et de leur autonomisation économique.

Nous demandons partout aux leaders de nous rejoindre pour travailler vers un avenir dans lequel les femmes, de toutes les sociétés, peuvent réaliser leur plein potentiel et favoriser une plus grande liberté, paix et prospérité dans le monde.

Dans ce contexte, d’importantes lois ont été adoptées par le Parlement pour garantir les droits des femmes sur les terres collectives et leur permettre de profiter pleinement des opportunités économiques qui y sont générées.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés