Now Reading
Amkraz : Le ministère veille à l’amélioration de la situation sociale des avocats

Amkraz : Le ministère veille à l’amélioration de la situation sociale des avocats

Résultat de recherche d'images pour "amkraz leseco.ma"

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a affirmé, vendredi à Agadir, que le ministère veille à la promulgation et à la mise en œuvre de lois visant à améliorer la situation sociale des avocats et à renforcer leurs acquis dans les domaines de la couverture médicale et de la retraite.

S’exprimant à l’ouverture d’un colloque autour du thème «Quel avenir pour la situation sociale des avocats à la lumière des lois relatives à l’assurance maladie obligatoire de base et à la retraite», le ministre a invité les bâtonniers des ordres des avocats au Maroc à s’asseoir ensemble pour échanger avec le ministère sur les meilleurs moyens et les propositions à même de contribuer à la résolution des problèmes en suspens, et pour dégager les meilleurs scénarios possibles pour une couverture sociale des avocats.

Le ministre a souligné dans ce sens que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) peut fournir aux avocats des services meilleurs que ceux dont ils bénéficient actuellement, mettent l’accent sur le développement croissant des prestations de la CNSS durant ces dernières années au profit de ses adhérents relevant des différentes catégories professionnelles, en sus de l’élargissement de la sphère de la couverture sociale pour englober d’autres catégories de professionnels, avec l’ambition affichée d’atteindre un taux de 90 pc à l’horizon 2025.

De son côté, le bâtonnier de l’Ordre des avocats auprès des Cours d’appel d’Agadir, Guelmim et Laâyoune, Me Hassan Wahbi a relevé l’importance et la pertinence du thème qui a été retenu pour ce colloque et qui concerne l’avenir des avocats dans son volet relatif à la couverture médicale et la retraite, soulignant à cet effet l’impératif de l’attachement aux principes de la liberté et de l’indépendance du corps des avocats.

 Wahbi a rappelé les différentes étapes du processus de création de la mutuelle des avocats, et les problèmes et obstacles rencontrés pour concrétiser ce projet qui compte actuellement quelque 20.000 adhérents, mettant l’accent sur la décision d’assurer l’adhésion des conjoints à cette mutuelle.

Lire aussi

Le président de l’Union des avocats d’Agadir, Guelmim et Laâyoune, Khalid Laghriss a, fait remarquer, quant à lui, que cette rencontre qui réunit une pléiade d’avocats et de juristes offre l’opportunité d’engager une réflexion approfondie sur la philosophie et la dimension sociale des deux lois relatives à l’assurance maladie obligatoire de base et à la retraite, et ce dans l’objectif de déboucher sur des visions et des idées pour la mise en place d’un produit de couverture sociale réservé aux avocats.

Organisé par le ministère de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle en partenariat avec l’union des avocats d’Agadir, Guelmim et Laâyoune, ce colloque a connu des interventions et des exposés traitant de la couverture médicale et sociale au profit des catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non salariés exerçant une activité professionnelle libre, de la couverture médicale pour les avocats et leurs familles et de la loi 98.15 relative au régime de l’assurance maladie obligatoire (AMO), en plus de la sécurité sociale des avocats.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés