Now Reading
AMITH. Les ambitions du duo Boubouh-Skalli

AMITH. Les ambitions du duo Boubouh-Skalli

Le tandem affiche l’ambition de stopper l’hémorragie des «désaffectations», et plaide pour une plus grande protection du marché local par des mesures de sauvegarde.

Le duo candidat aux commandes de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) Mohammed Boubouh et Jalil Skali, respectivement pour les mandats de président et de vice-président, a présenté, lundi soir à Casablanca, sa feuille de route «orientée vers une gouvernance nouvelle, transparente et fédératrice» au sein de l’AMITH. Cette candidature, pour un mandat de trois ans (2019-2021), «ambitionne d’enrichir le débat d’idées» dans un secteur fondamental pour l’économie marocaine qui constitue avec ses 400.000 emplois le premier employeur industriel du pays. Le tandem revendique la représentation du principal pôle industriel textile du Royaume (Axe Casablanca-Tanger) et les deux principales branches d’activité à savoir, l’export et le marché local. «Parmi les axes phares de sa vision, la mise en place d’un programme clair de la migration de la sous-traitance vers le produit fini en ce qui concerne l’export, étant la demande la plus répandue de toutes les marques», explique Mohammed Boubouh, directeur général du groupe Vita.

Le marché local doit selon lui faire objet de mesures de sauvegarde pour protéger le secteur et le Maroc, notant l’importance de promouvoir le «Made in Morocco» à l’international eu égard à son savoir faire et sa flexibilité et l’ouverture sur de nouvelles tendances comme la digitalisation, à l’instar des opérateurs majeurs à l’échelle mondiale, qui ont emprunté le tournant digital. «Réussir l’unité et fédérer tous les membres de l’Association» fait partie des axes majeurs du programme du tandem, selon Boubouh.

Lire aussi

Pour sa part, Jalil Skali, DG de Dolidol, a relevé la nécessité de capitaliser sur te travail accompli au sein de l’Association. «Nous voulons une gouvernance modifiée et changée»,dit-il. Ainsi, la bonne dynamique que connait le secteur à l’export depuis la mise en oeuvre du Plan d’accélération industrielle «ne doit pas occulter les défis auxquels doit faire le secteur ». Selon le duo Boubouh-Skalli, la performance de filière nationale à l’export sur le marché européen est menacée par la montée en puissance de la concurrence asiatique bénéficiant de conditions d’accès au marché de l’UE plus favorables que celles accordées au Maroc. Sur le marché local, les défis sont également nombreux. Hormis la concurrence déloyale des importations, formelles et informelles, à laquelle sont confrontés nos industriels, des améliorations doivent être apportées à l’environnement global des affaires, que ce soit en termes de fiscalité plus équitable, de disponibilité d’un foncier industriel abordable, d’intégration de l’information, ou encore de qualité de formation, pour renforcer la compétitivité des acteurs du marché local et leur permettre de se réapproprier leur marché domestique.

«On va gérer l’AMITH avec des objectifs, des indicateurs de performance et une organisation très claire», a indiquent les candidats, expliquant que cette démarche permettra à «redonner au secteur dans sa globalité une dynamique forte en ce sens que les clients et les entreprises vont pouvoir trouver un portail d’entrée au Maroc qui est unique et qui peut parler au nom de l’ensemble des acteurs du secteur». Raison pour laquelle le tandem veut continuer à souder l’association. «Nous ne pouvons plus continuer à prétendre que, parce que nos membres actuels représenteraient ¾ de la masse salariale du secteur et plus de 80% de sa production et de ses exportations, tout va bien au sein de l’AMITH». La désaffectation des membres est une triste réalité à laquelle il faut aujourd’hui impérativement remédier pour conforter la légitimité de notre association en tant que porte-parole de l’ensemble du secteur à l’échelle nationale. Le 18 juin, ils seront 379 industriels à élire les prochains présidents et vice-président de leur Association lors de l’AG élective qui aura lieu à l’École supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement à Casablanca (ESITH).

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés