Monde

Allemagne : Le procès de «L’Infirmier de l’horreur» débute aujourd’hui

C’est aujourd’hui que s’ouvre l’un des procès les plus attendus en Allemagne, celui de Niels Hogel. Surnommé «L’Infirmier de l’horreur» ou encore «L’Infirmier du diable», ce dernier est accusé du meurtre de pas moins de 100 personnes !

Pendant cinq ans, d’abord dans l’hôpital d’Oldenbourg puis dans celui de la commune voisine de Delmenhorst, Niels Högel a injecté, selon l’accusation, intentionnellement, à des patients des médicaments pour provoquer un arrêt cardiaque avant de tenter de les ranimer, le plus souvent sans succès. Ses motifs : son désir de briller devant ses collègues en montrant ses talents de réanimation, et «l’ennui», selon le parquet allemand, cité par l’agence AFP. «Je pense qu’invoquer l’ennui, c’est une façade pour ce tueur, je penche plus pour de la dépression», explique Gérard Bonnet, psychanalyste et auteur de Le remords, psychanalyse d’un meurtrier, cité par Le Figaro. 


Il choisissait arbitrairement ses victimes, âgées de 34 à 96 ans. Jamais il n’a exprimé de réels remords. Et selon des codétenus, il se satisfait d’être le plus grand criminel depuis la dernière Guerre en Allemagne. L’homme de 41 ans purge déjà une peine de prison à perpétuité depuis près de dix ans pour six crimes similaires. Il fera face dans la salle à des dizaines de proches de défunts réunis dans le centre polyvalent d’Oldenbourg, dans le nord-ouest de l’Allemagne.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer