Now Reading
Al Omrane annonce de nouvelles prestations durables

Al Omrane annonce de nouvelles prestations durables

Le démarrage effectif de la mise en œuvre de ce nouvel engagement green du groupe aura lieu à partir de l’année prochaine dans le cadre du programme de construction de 12.000 logements sociaux et moyen standing.

Ca y est, c’est décidé, le Groupe Al Omrane va introduire de nouvelles prestations de durabilité et d’efficacité énergétique dans ses logements sociaux. Le démarrage effectif de la mise en œuvre de ce nouvel engagement green du groupe aura lieu à partir de l’année prochaine dans le cadre du programme de construction de 12.000 logements sociaux et moyen standing. L’annonce a été faite, samedi dernier à l’Office des foires et expositions de Casablanca, lors de la conférence organisée en marge du salon «Al Omrane Expo» sur le thème «Le développement durable au sein du Groupe Al Omrane, un engagement et des actions structurantes».

Un surcoût de 7.500 DH par logement
Selon Moustapha Chafik, directeur développement durable du groupe, qui animait cette conférence, «le Groupe Al Omrane a décidé de prendre ce virage pour deux raisons. Un, pour participer à l’effort national de mise à niveau environnemental où le royaume a pris des engagements au niveau international. Et deux, pour augmenter le confort des habitations que nous commercialisons, ceci malgré un surcoût de 3% sur le prix de vente supporté par le groupe». Soit un montant de 7.500 DH en plus par logement, induit par plusieurs nouvelles prestations parmi lesquelles figureront l’isolation des toitures, des murs, des planchers bas et planchers intermédiaires (plus que le respect à la RTC : Règlement technique de la construction au Maroc) ; la mise en place de vitrages performants; l’installation d’un éclairage performant et économe ; d’une centrale de gestion technique des prises de courant ; d’un système hydrologique économe ; d’un système de récupération des eaux de pluie et de l’accessibilité aux Personnes à mobilité réduite (PMR). Ces prestations ont été déjà testées dans trois projets pilotes menés avec le soutien de l’Union européenne, notamment dans le programme Jacaranda de 280 logements sociaux édifiés dans la Ville nouvelle de Tamansourt à Marrakech; dans le programme Ourod 2 de 248 logements sociaux à Al Aroui à Tetouan ainsi que dans le programme Al Karama de 96 logements sociaux à Meknès. À signaler que l’introduction de ces nouvelles prestations dans ses logements sociaux permettront, au final, au Groupe Al Omrane de faire d’une pierre plusieurs coups.

Lire aussi

Contribuer à l’effort national d’efficacité énergétique
En effet, en recourant à des solutions de conception bio-climatique qui se marient avec de nouvelles techniques constructives, le groupe fera un grand pas vers l’amélioration de la qualité de la construction et de la qualité d’usage de l’habitat. Ses ingénieurs seront enfin de plain-pied dans la construction durable, c’est-à-dire qu’ils appliqueront de nouveaux procédés avec de nouveaux matériaux portant sur des normes de durabilité récemment introduites dans l’acte de bâtir, qui prennent entièrement en considération la dimension environnementale. Par ailleurs, ces nouvelles habitations qui seront plus économes en consommation énergétique, notamment du chauffage et de la climatisation, mais également des équipements fixes et des appareils électroménagers, permettront au Groupe Al Omrane et aux habitants de contribuer à l’effort d’efficacité énergétique, qui est l’un des piliers de la stratégie énergétique nationale du royaume. D’ailleurs, parallèlement à ce chantier, le groupe a commencé à activer d’autres leviers qui vont lui permettre lui et ses filiales de goûter aux vertus de l’efficacité énergétique. «L’audit énergétique du siège de la holding à Rabat Hay Riad vient d’être lancé, il y a deux semaines. Des contrats de performance sont en cours de signature entre elle et les 9 filiales propriétaires de leurs sièges sociaux. Globalement, cette action devrait nous permettre de diviser par deux notre facture énergétique qui s’élève actuellement à 80 millions DH», est-il expliqué. Le Groupe Al Omrane ne s’arrête pas là ! Il vient de créer une division R&D au sein de sa Direction développement durable, créée il y a une année et demie, chargée de promouvoir de nouveaux matériaux et procédés innovants. Pour commencer, cette nouvelle a décidé de travailler avec le CNRST (Centre national pour la recherche scientifique et technique) avec qui elle va lancer, très prochainement, un appel à projets financé à hauteur de 2 millions de DH.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés