Now Reading
Akhannouch veut rénover le RNI

Akhannouch veut rénover le RNI

Lors d’une rencontre régionale organisée lundi 9 janvier à Fès, le leader du RNI, Aziz Akhannouch, a précisé qu’il entend dynamiser son parti en repensant ses structures organisationnelles, sa communication et ses programmes régionaux. Il a également annoncé que le nouveau règlement du parti sera dévoilé le 15 janvier.

«Agharass, Agharass», ce sont les mots utilisés par Aziz Akhannouch pour encourager ses militants à faire preuve «de sens de responsabilité et de sérieux» et ce, lors d’une rencontre organisée lundi 9 janvier à Fès. En effet, la nouvelle politique du RNI vise à placer «les attentes et les aspirations du citoyen au centre de ses préoccupations, aussi bien à l’échelle régionale qu’au niveau national».

À cette occasion, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, a appelé, à placer ses attentes au centre du programme régional et ce, pour lutter contre le chômage, la précarité et la pauvreté dans la région. Il a insisté, à ce propos, sur l’importance de mettre en place des organisations de jeunes et de femmes au sein du groupe. «Il faut absolument donner à la Région Fès-Meknès une place de choix et de réfléchir à de nouvelles structures capables de relever les défis du futur», précise le chef du parti.

Lire aussi

Akhannouch a aussi précisé qu’il entend dynamiser son parti en rénovant ses structures organisationnelles, sa communication et ses programmes régionaux. Il a également annoncé que le nouveau règlement du parti RNI sera dévoilé le 15 janvier. Quant au sort de la formation du gouvernement, les cadres du RNI ont préféré garder le silence.

De son côté, Mohamed Abbou, le coordinateur du RNI à la Région Fès-Meknès, a noté que «ce congrès régional vise principalement à faire entendre la voix des militants du parti dans la région, à trouver des solutions aux problématiques posées et à élaborer une feuille de route commune qui servira le citoyen». Les militants rnistes, présents à cette rencontre, n’ont pas caché leurs grands espoirs placés en la personne du nouveau président pour aider le parti à se restructurer et ont déploré le fait que seulement 3 sur 37 candidats du RNI aient pu sortir gagnant dans la région, lors des dernières législatives. Accompagné de Mohamed Bousaïd, Rachid Talbi Alami, et Mohamed Abbou, le patron du RNI poursuivra sa tournée nationale et compte organiser des rencontres les 12, 13 et 14 janvier, respectivement à Casablanca, Guelmim puis Agadir.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés