Now Reading
Aïd al-Adha, une fête gâchée par des comportements irresponsables

Aïd al-Adha, une fête gâchée par des comportements irresponsables

Aïd al-Adha est certes une fête religieuse à caractères spirituel et social spéciale, marquée par des coutumes et des rituels typiquement marocains, mais elle est souvent gâchée par des comportements contraires aux fondamentaux de l’hygiène et de la santé publique.

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime avait annoncé que l’offre en cheptel ovin et caprin au cours d’Aïd al-Adha avait atteint 8,6 millions, ce qui prête à imaginer la quantité de déchets qui en découlerait suite au rituel du sacrifice cette année.
Pour une ville telle que Rabat, la quantité de déchets durant Aïd al-Adha passe d’une moyenne journalière de 270 tonnes à près de 500 tonnes.
Évoquant cette problématique, le vice-président du Conseil de la ville de Rabat, chargé de l’hygiène, Jalal Kaddouri, a déclaré avoir tenu une série de réunions avec les trois sociétés d’assainissement de la ville pour l’adoption d’un programme visant à réussir l’opération de collecte des déchets ménagers suite au rituel du sacrifice.
Kaddouri a souligné qu’il sera procédé à la distribution de 160 sacs destinés à la collecte des déchets, et que les trois sociétés d’assainissement mobiliseront l’ensemble de leurs employés au cours de la journée de l’aïd ainsi que l’ensemble de leurs camions, bacs à ordures et outils de nettoyage, outre le déploiement de véhicules additionnels.
Il a également fait état de la mobilisation d’une cellule de contrôle pour veiller au bon déroulement de cette opération, ajoutant que la municipalité a prévu un numéro vert (0801000015) ouvert tout au long des jours fériés de l’Aïd al-Adha, pour enregistrer et traiter les plaintes concernant les déchets.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés