Opinions

Aid Al Adha: sauver le tourisme interne ou rester chez soi ?

Aider -voire sauver- le tourisme interne ou rester chez soi et «ne voyager qu’en cas d’extrême nécessité»? Que choisir? Les Marocains ont été récemment appelés à privilégier les destinations locales pour leurs vacances d’été, afin de contribuer à la relance de la machine touristique. Il leur est également demandé, aujourd’hui, de passer la fête de Aïd Al-Adha chez eux et de ne voyager que si cela s’impose réellement.

Ces deux recommandations ont été formulées par le gouvernement, à quelques jours d’intervalle, et entre ces deux scénarios, les ménages auraient bien raison de se sentir perdus. Faute de budget «confortable» -cette année étant très particulière en termes de finances- nombreux sont les Marocains qui prévoyaient de profiter de la fête pour s’offrir un week-end à rallonge, ne serait-ce qu’en se contentant de quelques jours chez la famille sans le coût ni le risque (sanitaire) d’un établissement hôtelier. La dernière sortie du chef de gouvernement avec le ministre de la Santé est venue brouiller cette ultime piste : pour limiter les risques de propagation pandémique, Saad Dine El Otmani a presque imploré les citoyens de rester chez eux. Cet état de fait, s’il est compréhensible en raison de l’enjeu national, peut néanmoins sembler un tantinet paradoxal aux yeux du citoyen puisque la troisième phase de déconfinement donne aux transporteurs le feu vert pour utiliser 75% de leur capacité. De même, les hôteliers peuvent à présent ouvrir 100% de leur capacité d’accueil.


D’un autre côté, plusieurs entreprises sont en train d’encourager leurs salariés à consommer leurs congés pour qu’à la rentrée, tout le monde soit prêt à relever un autre challenge : celui de la montée en productivité. En somme, le topo est le suivant pour de très nombreuses familles : pas de visibilité pour les vacances, un budget plus serré que d’habitude, un risque sanitaire bien réel. Mais, avouons-le, même cette incertitude n’est finalement qu’un détail, comparée aux restrictions de déplacements imposées pendant la période de confinement.

Meriem Allam ; Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer