Now Reading
Agence africaine du médicament. Le Maroc ratifie le traité, mais…

Agence africaine du médicament. Le Maroc ratifie le traité, mais…

Hier jeudi, tenant son Conseil hebdomadaire, le gouvernement a adopté le projet de loi n° 09.20 portant approbation du traité instituant l’Agence Africaine du médicament (AMA), acté à Addis-Abeba (Éthiopie) le 11 février 2019.

Le projet de loi a été présenté par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargée des Marocains résidant à l’étranger.

Dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha a indiqué que les instruments portant ratification par le royaume du Maroc du traité portant création de l’AMA seront assortis d’une déclaration interprétative particulière.

Afin d’éviter toute instrumentalisation, tous les instruments portant cette ratification par le royaume stipuleraient formellement que cette validation “ne saurait être interprétée en aucun cas comme la reconnaissance par le Royaume du Maroc d’un acte, d’un fait, d’une situation ou d’une entité non reconnue par le Royaume du Maroc et qui serait de nature à porter atteinte à son unité territoriale et nationale”, a indiqué le ministre.

Pour rappel, c’est en octobre dernier que le Maroc avait signé, à Addis-Abeba, le traité portant création de l’AMA en tant qu’agence spécialisée de l’Union africaine.

Lire aussi

Le traité avait été signé par l’Ambassadeur représentant permanent du royaume auprès de l’Union africaine et de la CEA-ONU, Mohammed Arrouchi, en présence de l’Ambassadeur Namira Negm, Directrice du bureau du conseiller juridique du Président de la Commission de l’Union africaine.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés