Maroc

Agadir. La zone franche augmente le capital de la société Parc Haliopolis

Le capital de ladite société passera de 71 MDH à plus de 124 MDH alors que l’opération d’augmentation du capital vise à accompagner la réalisation de la zone franche du Souss-Massa.


La société mixte «Parc Haliopolis SA» qui s’occupe de la réalisation du parc Haliopolis, l’Agropôle Souss-Massa et récemment la zone franche Souss-Massa procédera à l’augmentation de son capital à hauteur de 53,4 MDH. De ce fait, le capital de ladite société passera de 71 MDH à plus de 124 MDH alors que l’opération d’augmentation de capital vise essentiellement à accompagner la réalisation de la zone franche du Souss-Massa dont les travaux d’aménagement de la première tranche (65 hectares bruts) ont été déjà entamés après l’acquisition en mars de l’autorisation de lotir n°02/2019 par l’entreprise adjudicataire de l’appel d’offres lancé par la société mixte Parc Haliopolis, qui est le maître d’ouvrage du projet dont le coût de réalisation est estimé à plus de 110 MDH. À cet égard, le tour de table du capital de la société détenu auparavant à hauteur de 51%, soit 36,2 MDH par la société MEDZ, filiale de la CDG développement, le Conseil régional Souss-Massa à hauteur de 29%, soit 20,5 MDH et 14,2 MDH, soit 20% par le Crédit agricole qui sera revu à la hausse pour le Conseil régional Souss-Massa de 29% à 40%.

Par contre, la quote part de MEDZ a reculé de 51% à 40% alors que le Crédit agricole a gardé sa part fixée à 20%. Pourquoi cette baisse de la part de MEDZ, filiale de CDG Développement ? Tout simplement pour que le statut de ladite société soit en conformité avec la loi organique des régions, notamment l’article 146 qui stipule que la participation des régions, de leurs groupements ou des groupements des collectivités territoriales dans le capital de la société de développement régional ne peut être inférieure à 34%.

Dans tous les cas, la majorité du capital de ladite société doit être détenue par des personnes morales de droit public. Il va sans dire que la société mixte «Parc Haliopolis SA» a été créée avant la promulgation de la loi organique des régions.

Dans le détail, le tour de table de la société mixte «Parc Haliopolis SA» sera désormais détenu à hauteur de 40% pour chacune des entités précitées par le Conseil régional Souss-Massa et MEDZ après la validation de cette augmentation par les membres du Conseil régional Souss-Massa lors de la session ordinaire de juillet, tenue ce lundi, en plus de 20% pour le Crédit agricole. Pour rappel, le Conseil régional Souss-Massa a déjà acquis en 2017 la part du Fonds Igrane qui est un fonds d’investissement régional créé en 2006 faisant partie du tour de table de ladite société. À l’époque, le Conseil régional a mobilisé 14 MDH pour cette acquisition des actions du Fonds Igrane. À cet égard, le tour de table de la Région Souss-Massa est passé de 15 à 29% du capital de ladite société. Par ailleurs, les travaux de la zone franche du Souss- Massa portent essentiellement sur la réalisation de voiries, l’assainissement, l’eau potable et l’électricité de moyenne (MT) et basse tension (BT). À cela s’ajoutent l’éclairage public et le réseau téléphonique

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer