Now Reading
Affolés par le Coronavirus, de nombreux Marocains font le plein de réserves

Affolés par le Coronavirus, de nombreux Marocains font le plein de réserves

La panique semble avoir pris le dessus chez les Marocains: Les témoignages d’internautes qui se disent intrigués par des scènes dignes des black fridays américains dans les grandes surfaces, des vidéos et des photos de Marocains faisant le plein de leurs caddies en produits de consommation…

Depuis quelques jours, sous l’effet de la panique du Coronavirus, la psychose est venue à bout de la raison et de nombreux magasins de chaînes de distribution sont pris d’assaut par des citoyens qui préparent déjà un confinement avant le confinement.

Cela, même si le gouvernement a bien spécifié à l’issue de son Conseil tenu hier jeudi qu’aucun problème d’approvisionnement du marché n’est posé.

Ce vendredi, pourtant, la panique semble être montée d’un cran chez les citoyens puisque l’affluence sur les commerces et les volumes des achats étaient de loin supérieures à la normale.

Commentant cette fièvre acheteuse qui s’est emparée des citoyens, Bouazza Kherrati, commente en sa qualité de président de la Fédération marocaine des droits du consommateur…

D’ailleurs, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique qui effectue le suivi de l’état de l’approvisionnement du marché national en ces produits, est revenu à la charge avec un communiqué dans lequel il explique que l’offre des produits transformés les plus consommés couvre largement les besoins des ménages.

Cette suffisance en approvisionnement prend également en compte le mois sacré de Ramadan, période de grande consommation pour les ménages, toutes catégories sociales confondues.

Les services du ministère effectuent des enquêtes quotidiennes au niveau du marché local, ainsi que des sondages auprès des producteurs et des importateurs des produits transformés les plus consommés (sucre, thé, lait, huile alimentaire, beurre etc) pour s’assurer de l’abondance de ces produits, a indiqué la même source dans un communiqué.

Relevant qu’une forte demande a été constatée lors des derniers jours sur certains produits, le ministère explique que c’est ce qui a impacté les prix, particulièrement les produits d’hygiène comme les solutions hydro-alcooliques. “L’exportation de ces dernières a été interdite pour garantir leur disponibilité sur le marché national”, ajoute le communiqué.

Le ministère fait également savoir que dans le cadre d’une approche préventive, ses services extérieurs ont été mobilisés pour assurer un suivi régulier de la situation des marchés et des circuits de distribution, ainsi que la santé des consommateurs, rappelant la mise en place d’un comité de veille stratégique qui se réunit tous les deux jours pour évaluer la situation et intervenir en cas de besoin afin de garantir la stabilité de l’approvisionnement du marché national et éviter tous dysfonctionnements éventuels.

Parallèlement, le ministère a appelé les commerçants, en tant que partenaires essentiels dans ce processus, à redoubler d’efforts pour garantir la stabilité de l’approvisionnement sur le marché national en veillant à respecter les lois en vigueur, particulièrement en ce qui concerne les prix et la qualité des produits.

Lire aussi

Dans le cadre de l’écoute des citoyens, des guichets des consommateurs disponibles dans les différentes régions du royaume ainsi que le portail ” www.khidmat-almostahlik.ma ” sont à la disposition pour recevoir et traiter toute plainte en lien avec l’approvisionnement des marchés et la qualité des produits mis en vente, conclut le communiqué.

تدخل السيد الوزير على القناة الثانية لطمأنة الرأي العام بخصوص وضعية تموين الأسواق

Publiée par Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique sur Vendredi 13 mars 2020

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés