Monde

Affaire du Qatar 2022. Platini et deux anciens collaborateurs de Sarkozy relâchés

 

L’ex-star du football français et ancien président de l’UEFA,Michel Platini et deux anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy sont sortis libres, dans la nuit de mardi à mercredi, de 15 heures d’interrogatoire sur l’attribution controversée du Mondial de football 2022 au Qatar.


Le Parquet national financier (PNF) et les enquêteurs s’intéressent au rôle qu’auraient pu jouer les dirigeants politiques et sportifs français de l’époque dans la désignation du Qatar, le 2 décembre 2010, par la Fédération internationale de football (FIFA) pour organiser la Coupe du monde de football – une désignation alors très critiquée.

L’ancien président de l’UEFA avait été placé en garde à vue mardi matin dans les locaux de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), à Nanterre (Hauts-de-Seine).

« Beaucoup de bruit pour rien », a dit l’avocat à des journalistes à la sortie de la garde à vue de son client.

« Ça a été long mais vu le nombre de questions, ça ne pouvait qu’être long, puisqu’on m’a posé des questions sur l’Euro 2016, la Coupe du monde en Russie, la Coupe du monde au Qatar, le Paris-Saint Germain, la FIFA », a pour sa part déclaré Michel Platini. « J’ai répondu, tranquille, à tout ça, ne sachant pas pourquoi je suis là (…) J’ai toujours été serein. »

Me Bourdon et Jean-Christophe Alquier avait expliqué mardi dans un communiqué que la garde à vue n’avait que des « raisons techniques », que Michel Platini n’avait « strictement rien à se reprocher » et qu’il était « absolument confiant ».

« Il ne s’agit en aucun cas d’une arrestation mais d’une audition comme témoin », avaient-ils dit. La garde à vue visait selon eux à éviter que les personnes entendues se concertent.

Il s’agissait notamment de confronter les versions de Michel Platini, de l’ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy pour les sports, Sophie Dion, également placée en garde à vue, et de l’ex-secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, en audition libre. Tous deux sont aussi sortis libres dans la nuit.






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page