Now Reading
500 plus grandes entreprises : Le CA, un critère à relativiser

500 plus grandes entreprises : Le CA, un critère à relativiser

Impacté par la crise, le chiffre d’affaires d’un échantillon de plus de 300 entreprises sondées a baissé de 3,2% en 2015. Renault Trucks Maroc explose les compteurs avec une croissance de son CA de 233,5%.

La quinzième édition des 500 plus grandes entreprises marocaines, un document de 300 pages édité par Économie Entreprises et son partenaire Kompass, révèle des tendances riches en enseignements. Ce baromètre économique, qui trace chaque année, depuis 2002, la courbe de santé, basée sur le chiffres d’affaires et sur le rendement, des entreprises marocaines est devenue une référence. Premier constat peu reluisant, le chiffre d’affaires d’un échantillon de plus de 300 entreprises sondées a baissé de 3,2% en 2015. Une contre-performance qui reflète la situation économique dans son ensemble et la nécessité de donner plus de signaux positifs à l’entreprise.

Aujourd’hui, le développement d’une entreprise ne se jauge pas uniquement à sa capacité de détenir la technologie ou les capitaux, mais à la propension qu’elle a à innover. Sans surprise, le classement global des 500 fait ressortir l’OCP en premier rang avec un CA de 47,6 MMDH, suivi de Maroc Telecom (34,1 MMDH), l’ONEE (32,5 MMDH) et le groupe Renault Maroc (30 MMDH ).

À noter toutefois que l’OCP, premier du classement global des 500, pointe pourtant à la 29e place dans le top 100 rentabilité avec une marge de 14,7%. À signaler que STAM, entreprise de BTP et infrastructures, arrive à se frayer un chemin dans la cour des grands avec un chiffre d’affaires de 1,9 MMDH, occupant ainsi la 51e place. Et comme le classement ne prend pas uniquement en considération la taille de l’entreprise, certaines entreprises se sont distinguées grâce à leurs performance. C’est le cas d’EET (Énergie électrique de Tahaddart) qui passe de la 138e place en termes de CA à la 3e avec une rentabilité de 32%. Bonne croissance aussi pour Dari Couspate qui a gagné 28 places en se hissant au 161e rang avec un CA de 524,9 MDH contre 441,3 MDH en 2014.

Lire aussi

En revanche, Gefco Maroc, qui occupe la 270e place, n’a pas pu tenir bon, cédant ainsi 2,4% de son CA en 2015. Dans le même sens, signal fort de la pression subie par le secteur bois et papier, Comamussy a chuté de 37 places suite à une baisse de son CA de 16,6%. A contrario, Luxus Paper défie la crise, affichant la meilleure performance de son secteur avec +20,1%.

Par ailleurs, et malgré sa 342e place, l’ONHYM a été élu, cette année, entreprise la plus performante. Bon point aussi pour Renault Trucks Maroc qui explose les compteurs avec une croissance de son CA de 233,5%. Toujours dans le top 100 croissance, c’est le secteur des biens d’équipement que l’on retrouve en tête de liste avec une hausse de 86,3%.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés